Reprise ou mise en liquidation de Huis clos: la décision sera rendue jeudi

Le tribunal de commerce de Rouen examinait ce mardi 15 octobre les deux offres de reprise déposées pour l'entreprise haut-normande spécialisée dans la menuiserie su mesure.

© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie
L'entreprise Huis Clos, dont le siège social est à Mont-Saint-Aigan, est placée en redressement judiciaire depuis le mois de mai 2013. Deux offres de reprise ont été déposées au tribunal de commerce.

L'une émane de l'homme d'affaires Alain Messi. Il s'engage à reprendre l'ensemble des points de vente en France. Son projet inclut également la filiale de Huis Clos Isoplas située à Harfleur. Les salariés craignent que pour ce dossier les garanties financières ne soient pas suffisantes.

La deuxième offre a été déposée par quatre salariés à travers le projet "Chaud-Froid-National". Mais l'offre est plus modeste et elle ne comprend que l'activité chaufferie. Une grande partie du personnel serait laissée de côté.

Si les deux offres sont rejetées par le tribunal de commerce, la liquidation judiciaire sera alors prononcée. Le jugement a été mis en délibéré jeudi 17 octobre à 14 heures. 700 emplois sont concernés.

Le point sur l'audience de ce mardi avec Catherine Lecompte et Olivier Flavien

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter