Cet article date de plus de 8 ans

La 11e édition de la Transat Jacques Vabre en 3 questions

Depuis le bassin Paul Vatine au Havre, s'élancera le 3 novembre prochain la flottille de la Transat Jacques Vabre. Un plateau exceptionnel pour une épreuve anniversaire. Il y a 20 ans commençait la grande aventure. Mais si en 1993, 13 voiliers s'alignaient au départ, cette année ils sont 44.

C’est en 1993 qu’a eu lieu la Route du Café en solitaire vers Cartagena en Colombie. Elle est née de la rencontre d’une ville, le Havre,  qui devint le premier
port caféier de France à partir du 18ème siècle, il l'est toujours avec 160.000 de café importé, et de la marque française de café. A l’origine il s’agissait de repartir sur les traces des routes mythiques du commerce du café vers l’Amérique du Sud… C’est toujours le cas. En 1993 Thalassa réalisa une émission en direct sur ces routes maritimes et la manière dont le précieux nectar a réussi à créer des liens sportifs. Souvenirs...
 

Thalassa en direct du Havre en 1993 lors du départ de la Route du Café

En 1995 la course devient Transat Jacques Vabre en double et tous les deux ans elle entraîne les navigateurs vers une ville différente. Cette année ce sera Itajai au Brésil. Le meilleur temps a été réalisé en 2003 par Franck Cammas et Franck Proffit sur un Trimaran Orma en 11 jours 23 heures 10 minutes 41 secondes, soit 16,49 noeuds, entre Le Havre-Salvador de Bahia

Des navigateurs professionnels parmi les meilleurs et aussi des amateurs confirmés. La première épreuve fut remportée en 1993 par Paul Vatine en 16 jours et 46 minutes, la dernière, en 2011, par le tandem Jean-Pierre Dick – Jérémie Beyou en 15 jours 18 heures  13 minutes  54 secondes.

Leur arrivée au Costa Rica le 18 novembre 2011

Arrivée de Jean-Pierre Dick en 2011 au Costa Rica

 

Cette année, et après le désistement de Virbac Paprec 70 et de Jean-Pierre Dick et Roland Jourdain suite à un accident durant les essais, ils sont 44 navires à prendre le départ, 88 navigateurs. Douze d’entre eux ont participé au dernier Vendée Globe. L’arrivée est prévue à Itajai à partir de la troisième semaine de novembre, si possible sans casse car le budget d’un bateau varie de 300.000 euros pour le plus simple à 3 millions d’euros pour le plus sophistiqué.

Parce que son port d'attache était le Havre et parce qu'il a été le premier à remporter cette épreuve, beaucoup auront une pensée pour Paul Vatine le 3 novembre.  

Pour tout ce qui concerne les éditions précédentes suivez ce lien

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre baie de seine voile