Cet article date de plus de 8 ans

La Transat Jacques Vabre relie Le Havre à Itajai, carte postale

Itajai se trouve au sud du Brésil dans le petit Etat de Santa Catarina, plus près de Porto Alegre que de Rio de Janeiro. Cette petite ville balnéaire de 180.000 habitants entend jouer sa carte. C'est la raison pour laquelle elle accueille cette année la Transat Jacques Vabre.

Une ville portuaire et balnéaire

Fondée officiellement en 1860, Itajai se trouve à l’embouchure du fleuve Itajaí-Açu (baptisé ainsi par les indiens Tupi Guarani). Elle fut d'abord colonisée par les Portugais, des Açoriens, au XVIIème siècle et par les Allemands au XIXème, ce qui lui donne, de l'avis des voyageurs, un petit air européen. C'est l'un des plus importants complexes portuaires du Brésil. Premier port de pêche, deuxième pour le trafic de conteneurs. Son terminal de bateau de croisière a accueilli cette année 60.000 passagers. Ses plages sont réputées dans le monde entier, et la Praia Brava est bien connue des amateurs de vols libres et des surfeurs.

Économie en expansion

En devenant pôle de développement économique, la ville s'est imposée comme une référence nationale en infrastructures destinées à l’installation d’entreprises et un grand centre de l’industrie navale. D’autres secteurs de l’économie sont en expansion comme le tourisme, le stockage de conteneurs et la logistique. Un développement économique qui ne néglige pas la qualité de vie. En 2010 une enquête de l'indicateur de développement municipal du pays a placé Itajai en 2e place de l'Etat pour sa qualité de vie. Autant dire que la ville attend avec impatience la Transat Jacques Vabre, question d'image...

Itajai attend la Transat Jacques Vabre


Des valeurs communes en matière d'environnement

" Itajai plus vert - Plantez une idée" c'est le slogan de la municipalité qui tente de mobiliser et d'impliquer ses concitoyens pour la préservation de l'environnement, par l'éducation, par la récupération. Le village d'arrivée sera réalisé à partir de containers aménagés. De même, le Parc naturel municipal d’Atalaia est sous haute surveillance. On y collecte des graines, on produit des plantes, on arborise et neutralise le CO2. L'objectif est clair, préserver ce poumon vert. Le Port n'est pas en reste, avec actions comme le suivi de la qualité de l’air, la réduction du bruit et la qualité de l’eau du fleuve.



Rêve de voile

En 2012, la Volvo Ocean Race y avait fait escale. L'arrivée de la Transat va être un extraordinaire moteur pour ce rêve que nourrit la ville: devenir la capitale nautique du Brésil. Avec une situation privilégiée de ville fluviale et maritime, une croissance économique très importante, elle possède les moyens d'y arriver à moyen terme. Qui sait ? Quoiqu'il en soit cette destination de 5400 milles en fait la plus longue de l'histoire de la course.

Et tout cela en musique...

Depuis 16 ans le Festival de musiques et chansons d'Itajai est très réputé. La Musique Populaire Brésilienne (MPB) y côtoie les expressions musicales les plus modernes. Il a lieu en Septembre, mais la ville a convoqué de grands groupes et de grands noms, pour accueillir dignement les navigateurs.  Ça promet ....

Itajai et son Festival de musique Brésilienne







   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre baie de seine voile tourisme économie