• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les cimetières dormants de Caen

Des lieux de promenade et de méditation / © France 3 Basse-Normandie
Des lieux de promenade et de méditation / © France 3 Basse-Normandie

Bientôt la Toussaint, l'occasion de découvrir ou de revisiter ces cimetières anciens, où reposent des écrivains, et dont l'un à servi de cadre à un film de François Truffaut.

Par Marc Sadouni

Ces cimetières sont réservés exclusivement aux les familles qui disposent de concessions à perpétuité, ce qui leur vaut ce qualificatif de "dormants".

Ils sont au nombre de 6:
Cimetière des 4 Nations (Rue Desmoueux)
Cimetière St Jean (Rue Canchy)
Cimetière St Pierre (Rue du Doyen Morière)
Cimetière St Nicolas (Rue St Nicolas)
Cimetière St Ouen (Rue St Ouen)
Cimetière de l’Université (Rue du Magasin à Poudre)
Quasiment à l'abandon, ils sont pour beaucoup de Caennais un lieu de promenade, de méditation. Dans le cimetière protestant de l'Université, se trouve la tombe de George Brummel, le dandy anglais, décédé en 1840 à Caen.
Le cimetière des 4 Nations a quant à lui inspiré François Truffaut, qui y a tourné, en 1978, la Chambre Verte.

Ce contenu n'est plus disponible


Le reportage d'Alexandra Huctin et Franck Bodereau:
Intervenant:
Jacky Toullier
Adjoint au maire de Caen à l'état civil
Les cimetières dormants de Caen

 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus