Cet article date de plus de 7 ans

Halvard Mabire: "On aurait été tous un petit peu en survie plutôt qu'en course"

Le skipper bas-normand de "Campagne de France", Halvard Mabire, estime que c'était la bonne décision de reporter le départ de la transat Jacques Vabre.
Le week-end des organisateurs de la transat Jacques Vabre a été pour le moins mouvementé. En l'espace de 48 heures, le départ de la course a été reporté à deux reprises. Dimanche soir, la direction de la course annonçait que des conditions météorologiques difficiles dans la nuit de lundi à mardi (jusqu’à 50 nœuds et une mer très formée) ne permettait de lancer le départ de la transat ce lundi.

Pour le skipper bas-normand Halvard Mabire, c'est la bonne décision. Si la sortie de la Baie de Seine ne pose pas trop de problème à ces marins chevronnés, la suite du parcours s'annonçait mouvementée. "On a deux pointes à passer qui sont assez redoutables, la pointe du Cotentin avec le Raz de Barfleur et le Raz Blanchard puis la pointe de Bretagne avec Ouessan." Au problème du vent s'ajoute celui des forts coefficients de marée. "Des grandes marées, ça veut dire des courants extrêmement forts et dans des endroits comme le Raz Blanchard où le courant peut atteindre jusqu'à 10 noeuds, quand il y a un vent contre le courant ça lève un mer énorme. Même si les bateaux peuvent passer, je pense qu'on aurait été tous un petit peu en survie plutôt qu'en course".

En attendant le départ, peut-être jeudi prochain (rien de confirmé pour le moment), le skipper de "Campagne de France a décidé de rester au Havre avec sa compagne et coéquipière Miranda Merron. "La définition d'un bateau de course c'est qu'on peut toujours mieux faire, donc on va trouver quelques bricoles à faire". Le Cherbourgeois Louis Duc a lui aussi choisi de rester contrairement au Caennais Fabien Delhaye qui a regagné la capitale bas-normande. Dernier bas-normand engagé dans la course, Mathieu Alluin a regagné Granville pour s'occuper de l'hivernage du bateau dont il est capitaine, le Marité.

Le réaction des skippers recueillis par Isabelle Ganne et Anne-Laure Meyrignac
Intervenants:
- Lionel Regnier, skipper April/Deltacolor
- Manfred Ramspacher, directeur de course
- Jérémie Beyou, skipper Maître Coq
- François Gabart, skipper Macif

##fr3r_https_disabled##
Le Havre: les réactions après le report du départ de la transat Jacques Vabre

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre voile mer