• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Orne: procès à huis-clos du double meurtre de Juvigny-sous- Andaine

Les assises de l'Orne ce mercredi matin juste avant l'ouverture du procès. / © Franck Bodereau
Les assises de l'Orne ce mercredi matin juste avant l'ouverture du procès. / © Franck Bodereau

Le 18 septembre 2011, une femme de 64 ans et un homme de 85 ans succombaient sous les coups de deux jeunes hommes originaires de Domfront. Le procès s'ouvre à huis-clos ce mercredi aux Assises de l'Orne.

Par Christophe Meunier

"Ce sont des jeunes gens alors on va essayer de comprendre pourquoi des jeunes se sont acharnés comme ça sur deux personnes pour quelques centimes, on ne comprend pas, on veut comprendre", expliquait ce mercredi matin Me Serge Desdoits, avocat de la partie civile quelques minutes avant l'ouverture du procès aux Assises de l'Orne. Dans le box des accusés, deux jeunes hommes de 19 et 23 ans.

Le 18 septembre 2011, on retrouvait sur un petit chemin de Juvigny-sur-Andaine le corps sans vie de Chantal Scellier, 64 ans. Son col-locataire, un octogénaire, est également retrouvé dans une mare de sang. Il succombera à ses blessures deux jours plus tard. Les deux victimes ont été frappées avec une batte de base-ball. L'arme est retrouvée dans le coffre d'une voiture et les preuves accablent deux amis du petit-fils de Chantal Scellier. L'un des deux accusés étant mineur à l'époque des faits, le procès se déroule aujourd'hui à huis-clos. Les deux jeunes hommes encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Reportage de Franck Bodereau et Jean-Pierre Bonnefon
Intervenant:
- Me Serge Desdoits, avocat de la partie civile

DMCloud:125987
Orne: procès à huis-clos du double meurtre de Juvigny-sous- Andaine


Sur le même sujet

Leprévost et Staut/ parcours à Rotterdam le 23/08/2019- Images FEI

Les + Lus