Le festival "terres d'eau", premier pas vers un pôle métropolitain entre Fécamp et Deauville

Si le pôle métropolitain tente de trouver une consistance juridique et politique, la première pierre apportée à l'édifice est ce festival artistique et scientifique qui aura lieu en juin prochain.

© France 3 Haute-Normandie / Stéphane L'Hôte
Ce festival a pour but de célébrer l'eau d'un côté et de l'autre de l'estuaire. C'est aussi affirmer la fierté d'un territoire. "Terres d'eaux" devrait durer deux mois. Au programme, l'artiste français JR produira des oeuvres monumentales sur des silos et des portes-containers. Yves Maugard devrait mettre au point un son et lumière dans le port du Havre. Grues, silos, cheminées thermiques seront partie prenante du spectacle. Une traversée en voiliers sera organisée, des récitals et des expositions auront également lieu.

Lundi 25 novembre les maires du Havre, Edouard Philippe, et de Deauville, Philippe Augier ont présenté le festival.



Le pôle métropolitain, un instrument de développement l'estuaire de la Seine

Ce pôle métropolitain à cheval sur la Basse et la Haute-Normandie a pour vocation de développer l'estuaire de la Seine. L'idée est de passer outre les limites administratives actuelles et de donner de  la cohérence à un territoire qui gravite autour des mêmes centres d'intérêt. Cela permettrait ainsi de prendre des décisions communes sur le plan économique, environnemental, industriel, touristique. Ce pôle métropolitain irait de Fécamp à Deauville en passant par Lisieux et le Havre. Certains maires de communes que nous avions rencontrés craignent eux un mille-feuille administratif, même si les initiateurs du projet évoquent une structure administrative "légère".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter