La biscuiterie Jeannette cherche 750 000 euros pour survivre

Publié le Mis à jour le

Pour la 5e fois de son histoire, la biscuiterie implantée à Caen s'apprête à vivre un cinquième dépôt de bilan. Le projet de modernisation qui devait donner un nouveau souffle à l'entreprise peine à voir le jour faute de financement. 

Depuis le 5 décembre dernier, aucune madeleine n'est sortie des lignes de production de la biscuiterie Jeannette, une entreprise créée en 1850 et située dans le quartier de la Demi-Lune à Caen.
Les machines sont à l'arrêt. Il n'y a plus de trésorerie pour acheter les matières premières nécessaires. Les 37 salariés, en congé forcé, sont pourtant présents chaque jour. Il se disent solidaires avec leur direction. Ce mercredi, le tribunal de commerce de Caen se prononcera sur le sort de l'entreprise.

La biscuiterie Jeannette s'apprête à vivre le cinquième dépôt de bilan de son histoire. La dernière fois, c'était en 2011. La flambée des matières premières avait augmenté les coûts de production provoquant des difficultés financières. La société d'investissement LCG, implantée à Falaise, avait repris la biscuiterie en avril 2012. Dans ses cartons, un plan de modernisation et de diversification passant par un déménagement. L'entreprise devait s'installer sur le site Allis, dans une zone artisanale de Falaise. Un nouvel outil de production et de nouveaux produits : des cookies et du des gâteaux apéritifs salés surgelés. Le déménagement devait s'effectuer avant mars 2014.

Mais ce projet est au point mort.  Le groupe LGC peine à réunir les 2,1 millions d'euros nécessaires. Pour l'instant, seuls les deux tiers de cette somme ont été réunis: deux banques acceptent de prêter 650 000 euros et la Région a accordé une avance remboursable de 700 000 euros. Il reste environ 750 000 euros à trouver qu'aucune banque ne consent à prêter. Les dirigeants du groupe LGC recherchent activement des financeurs. Ce mercredi, le tribunal de commerce de Caen devrait leur fixer un délai pour réunir cette somme. 

Reportage d'Alexandra Huctin et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Christian Leroy, salarié Jeannette depuis 29 ans
- Françoise Bacon, secrétaire C.E, élue CGT