Dans un peu plus d'un an, la biscuiterie Jeannette emménagera à Falaise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Berra .

En avril dernier, après un quatrième dépôt de bilan, la biscuiterie de Caen est passée aux mains de la société d’investissement LGC située à Falaise.

Et le repreneur, Jean-Yves Gayout, a décidé de déménager l'usine de Caen à Falaise pour mieux la développer. 

Objectif : créer de nouveaux produits, avec une meilleure rentabilité que la gamme fabriquée actuellement, les madeleines. Une étape qui passe par la création d’une nouvelle unité de production, celle de Caen étant trop vétuste pour se développer comme l'a mis en évidence un récent bilan technique du site de l'avenue Charlotte-Corday. 

La communauté de communes du pays de Falaise contribuera financièrement à l’installation de l’entreprise sur son territoire. Un bâtiment sera construit. Coût de l'opération : près de 3 millions d’euros pour la communauté de communes qui s’engage à ce que la nouvelle usine soit prête d'ici la fin de l'année 2013.


Fondée en 1920, la biscuiterie Jeannette, qui fabrique des madeleines à Caen, en était donc à son 4ème dépôt de bilan en avril 2012, après ceux de 1997, 2001, 2009 et 2011.

Excepté une brève intégration au sein du groupe Brossard (1989-1994), cette société a toujours été dirigée par des entrepreneurs locaux.

La madeleine de Caen et son cousin, le petit cake aux fruits, restent des valeurs sûres. 3 000 tonnes vendues chaque année. Mais les coûts de fabrication se sont envolés fin 2011 avec la flambée des matières premières, d'où les difficultés financières de l'entreprise.

Une hausse d'autant plus insupportable que l'exercice 2010 s'était soldé par une perte de 596 000 € avec un endettement de 1 664 000 €.

Placée en liquidation en mars dernier, la biscuiterie, qui emploie 39 salariés, a été reprise en avril par LGC, société d'investissement située à Falaise et dotée d'un capital social de 13 millions d'euros.

LGC a conservé 33 des 39 salariés.

De plus, LGC s'était déclaré prêt à poursuivre le projet de construction de nouvelle usine avec un déménagement fin 2013. "Notre offre est présentée dans le cadre d'un projet d'avenir et régional", a déclaré, selon le jugement du tribunal de commerce du 11 avril rapporté par Ouest-France, Jean-Yves Gayout, PDG de LGC.

Un emplacement proche d'Ikea a été envisagé pour la nouvelle usine. Celle-ci sera finalement installée à Falaise.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité