Cet article date de plus de 7 ans

Magalie, une Caennaise de 28 ans, a disparu en Martinique

Magalie Méjean, une Caennaise de 28 ans, a disparu mardi (17 décembre) en Martinique alors qu'elle était partie en randonnée. Les gendarmes ont retrouvé mercredi sa voiture de location. Ils ont diffusé un appel à témoins. 
L'avis de recherche diffusé par les gendarmes de Martinique après la disparition de Magalie Mejean, 18 décembre 2013
L'avis de recherche diffusé par les gendarmes de Martinique après la disparition de Magalie Mejean, 18 décembre 2013 © DR Magalie Mejean
Magalie Méjean, caennaise d'origine, est activement recherchée par les gendarmes de Martinique, où elle est partie en vacances il y a 8 jours. 
Elle a rejoint une de ses amies, caennaise elle aussi, qui réside actuellement sur l'ïle, à Trinité. 

Mardi matin, les deux amies ont fait une randonnée. L'après-midi, Magalie est repartie seule se promener, son amie n'étant pas disponible pour l'accompagner. Elle aurait suivi le sentier littoral à partir du Lorrain, en direction du nord.
Le soir, la jeune fille n'est pas revenue. Son amie a alerté les parents de Magalie, qui résident à Caen (Calvados), puis a alerté mercredi les autorités. 

Le jour-même, les gendarmes ont sorti de gros moyens pour tenter de retrouver Magalie. 
Grâce à un hélicoptère, ils ont pu retrouver son véhicule de location, une Renault Clio, sur le parking de départ de la randonnée, au lieu-dit la Crabière.
A Basse-Pointe, dans une commune située à environ 10 kilomètres de ce parking, plusieurs témoins ont affirmé aux gendarmes avoir aperçu la jeune fille aux environ de 15 heures. Elle a demandé son chemin à plusieurs personnes, expliquant qu'elle ne retrouvait pas sa voiture. 
Voir le reportage de Martinique Première réalisé mercredi 18 décembre
##fr3r_https_disabled##
Disparition de Magalie Méjean en Martinique, 18 décembre 2013


"On est vidés", explique son père

Les parents de Magalie attendent depuis hier avec angoisse des nouvelles de Martinique. Les gendarmes ont repris les recherches ce jeudi. 
"Nous sommes très inquiets, on est complétement vidés", confie Eric Méjean, le père de Magalie, que nous avons joint ce jeudi après-midi par téléphone. 

Eric Méjean, pompier professionnel à Caen, explique que sa fille est une grande sportive. 
Agent SNCF en région parisienne, elle est aussi pompier volontaire à Ouistreham.
Magalie est arrivée jeudi (12 décembre) en Martinique, pour deux semaines de vacances. Elle avait appelé ses parents à son arrivée, mais n'avait pas donné de nouvelles depuis. Son téléphone portable n'a pas pu être géolocalisé, car il est éteint selon les gendarmes. "Mais elle avait souvent des problèmes de batterie avec ce portable", signale Eric Méjean. 
Ils sont en contact régulier avec le commandant de gendarmerie qui coordonne les recherches. 
Eric Méjean et son fils Cédric (pompier volontaire) ont décidé de partir en Martinique pour participer aux recherches. Ils doivent prendre l'avion vendredi. 

La disparition inquiétante de Magalie Méjean intervient après une autre disparition d'un touriste venu de métropole : Benôit Lagrée, un Rennais de 35 ans, qui pratiquait le trail, a disparu le 30 novembre dans une forêt près de Fort-de-France, alors qu'il préparait une course d'endurance en Martinique.
Les importants moyens mobilisés n'ont pas permis de retrouver ce sportif venu de Bretagne.
Les recherches pour retrouver Benoît Lagrée, ont été officiellement suspendues le 14 décembre. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition