A Rouen, un comité affiche son soutien aux otages en Syrie

Parmi eux, Pierre Torres. Originaire de Seine-Maritime, ce photographe indépendant a été enlevé en Syrie le 22 juin dernier.

A 10 heures ce lundi 6 janvier une banderole a été installée rue Jeanne d'Arc à Rouen afin d'apporter un soutien aux quatre otages encore retenus en Syrie. Didier François, reporter à Europe 1 a été enlevé à Alep avec le photographe Edouard Elias. Nicolas Hénin journaliste à France Inter et au Point a été enlevé avec Pierre Torres. Ce week-end pour la première fois, les parents de Pierre Torres se sont exprimés face à notre caméra.

Catherine Lecompte et Laurent Lagneau ont assisté ce matin à la mise en place de la banderole avec les interviews de Thierry Delacourt, président du club de la presse de Haute-Normandie, José Torres, père de Pierre Torres


De 19 heures à 21 heures une soirée pour les otages est organisée à Paris. Elle sera retransmise en direct sur France Info. Un fil twitter a été créé ainsi qu'un site Internet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité