François Hollande veut moins de régions, vers une réunification de la Normandie ?

Publié le Mis à jour le

Dans sa conférence de presse du mardi 14 janvier, le Président de la République a annoncé une nouvelle réforme des collectivités locales. Il a indiqué que le nombre des régions pouvait évoluer.

Thierry Mandon, porte-parole du groupe PS, à l'Assemblée Nationale, a déclaré ce mercredi 15 janvier sur RMC que le nombre de régions (22 en métropole), pourrait passer à "une quinzaine". Cette diminution des régions vise à réduire les dépenses publiques et alléger le "mille-feuilles" territorial. Alors forcément ce matin les regards se tournent vers les deux Normandie et une possible réunification.

Côté administrations, beaucoup sont déjà communes aux deux régions. C'est le cas par exemple de la Chambre d'Agriculture, de la Chambre régionale des comptes ou encore du comité régional du Tourisme
.

Et quid des départements ?


Par ailleurs, François Hollande s'est interrogé sur la co-existence des départements et des métropoles. Depuis le 1er janvier 2014 treize métropoles ont été créées en France, dont Rouen. 

L'extrait du discours présidentiel


Nicolas Mayer-Rossignol, le président PS de la région Haute-Normandie, laisse une porte ouverte. Il explique que la région Haute-Normandie est exemplaire dans le travail de coopération entre les différentes collectivités.

Rouen, capitale ?


Dans un communiqué Nicolas Mayer-Rossignol ajoute qu'en cas de "rapprochement institutionnel entre les deux régions", cela ne "devrait pas conduire à une augmentation d'impôts ni à un réduction des services pubics". Enfin le président de région ajoute que "la capitale ne pourrait être que Rouen, seule métropole du Nord-Ouest de la France entre Lille et Rennes"

Laurent Beauvais, le président PS de la région Basse-Normandie estime que cette annonce présidentielle doit être suivie d'une volonté gouvernementale et d'une décision parlementaire pour que cela puisse se faire.


Voici quelques réactions glanées sur les réseaux sociaux




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité