Cet article date de plus de 6 ans

Magène : le normand est une langue vivante

Le groupe Magène sort un nouvel album de seize chansons. Je syis magnifique est une nouvelle ode à cette langue normande qui peine toujours à être consiférée comme tel. 

Le groupe Magène
Le groupe Magène © France 3 Basse-Normandie
Alors que la France semble sur le point de ratifier la charte européenne des langue régionales, le normand est toujours considéré comme un banal patois, au mieux comme une langue mineure. "Nous sommes les sous-prolétaires des langues de France" déplore Rémi Pézeril de l'association Magène. A l'inverse du breton ou du Corse, le normand n'est pas enseigné. Il faut toute la ténacité de quelques amoureux de cette langue pour qu'elle demeure vivante. La charte européenne qui vise à protéger les langues régionales, "on en reparle en ce moment observe Magène sur son site internet. Et bien sûr, on n'évoque pas le normand, qui n'est pas une vraie langue, et patati et patata... Ben tiens, cette langue ne fut parlée que par quelques millions de normands au cours des siècles précédents !" Dans son dernier album, Magène interprète seize titres, tous chantés en normand : "c'est ma langue natale" précise fièrement le chanteur Théo Capelle.


Magène sort un nouvel album (reportage de Sylvain Rouil et Guillaume Le Gouic)
durée de la vidéo: 02 min 12
Magène défend la langue normande
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture là où ça bouge patrimoine