Arrêtés par la police du Havre moins d'une heure après leur tentative de braquage

Cinq personnes interpellées hier soir au Havre après une tentative de vol à main armée dans une supérette du centre ville

© Archives. Laurent LAGNEAU France 3 Haute-Normandie

Repoussés à coups de sac

Au Havre, le boulevard de Strasbourg traverse le centre ville de la gare à l'hôtel de ville. A mi-chemin, situé en face du palais de justice : un magasin Carrefour Express. C'est précisément cette supérette qui a été choisie hier soir (samedi 25 janvier) par deux individus comme cible d'un braquage.

Un peu avant 20h, masqués et pistolet à main, ils entrent dans le commerce et exigent le contenu de la caisse. Mais la gérante ne se laisse pas faire et oppose une vive résistance. Elle reçoit des coups mais arrive à repousser ses agresseurs à coups de sac.  Bredouilles, les deux braqueurs s'enfuient en courant.

L'hôtel de police est au bout de la rue

Appelée , la police est très rapidement sur place (l'hôtel de police du Havre est également situé boulevard de Strasbourg) et, munie du signalement des deux braqueurs, commence ses recherches dans le quartier.

C'est une équipe de la BAC (Brigade Anti Criminalité) qui, sur l'information d'un témoin qui a vu les fuyards entrer dans un immeuble, va finalement interpeller 5 personnes (4 hommes et une femme). Placés en garde à vue, l'un d'entre eux reconnaissait ce matin avoir participé à la tentative de braquage.
L'enquête est en cours.

Des armes en vente libre
Comme dans de nombreuses récentes affaires de vol à main armée, des répliques d'armes de poing ont été utilisées. En vente libre, ces pistolets et revolvers sont, à l'origine, destinées à lancer des billes dans les jeux d'airsoft.
Copies très fidèles de vraies armes, ces répliques sont difficilement identifiables comme  étant inoffensives.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers baie de seine