Cet article date de plus de 7 ans

Le maïs OGM sera-t-il interdit au printemps ? La réponse du sénateur Bizet

La proposition de loi des députés visant à interdire le maïs OGM au printemps prochain en France, vient d'être retoquée au Sénat. Le sénateur UMP Jean Bizet (Manche), très connu pour son appartenance au lobby pro-OGM s'est expliqué sur ce vote et l'avenir. 
Un épi de maïs OGM (Archives)
Un épi de maïs OGM (Archives) © Jean-Pierre Muller (AFP)
C'est sous l'impulsion de Michel Barnier et Bruno Le Maire, alors ministres de l'Agriculture du gouvernement Fillon, que la France a, en 2008, puis en 2012, adopté des arrêtés constitutifs d'un moratoire sur la culture de maïs génétiquement modifié.
Le sénat vient pourtant de retoquer avec les votes des parlementaires de l'ex-majorité l'interdiction du Mosanto 810 en France. C'était une proposition de loi émanant d'un député PS.

La question est-elle devenue politique, au mépris des questions de fond sur notre santé ?
La position du Sénateur Jean Bizet n'a pas changé depuis le début. Il a toujours été du côté des pro-OGM et il s'explique sur ce vote au Sénat.

Ce mardi 18 Février dans le 19/20 de France 3 basse -Normandie
durée de la vidéo: 02 min 56
Jean Bizet et le vote du Sénat


► Voir également l'interview de Jean Bizet sur le site internet du Sénat

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture agriculture bio ogm politique