• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : la biographie de Joël Bruneau, le nouveau maire

Joël Bruneau, Maire de Caen et Président de l'Agglomération / © CG France 3 Basse-Normandie
Joël Bruneau, Maire de Caen et Président de l'Agglomération / © CG France 3 Basse-Normandie

A 50 ans, Joël Bruneau est désormais l'homme qui a repris la ville de Caen à la gauche. Cet ancien sportif de haut niveau est devenu un leader politique. Retour sur son parcours. 

Par LQ avec AFP

Joël Bruneau a 50 ans. Fils d'agriculteur, il est marié et père de trois enfants.
Il est le patron de la fédération UMP du Calvados, et conseiller régional de Basse-Normandie.

Entre sport et politique

Originaire de l'Indre, Joël Bruneau fait ses débuts politiques aux côtés de l'ex-ministre de droite et maire de Tours Jean Royer, de 1987 à 1989. Il s'occupe à Tours de son courrier de parlementaire, un travail compatible avec l'entraînement bi-quotidien de cet ex-vice champion de France de cross.

Jusqu'en 1993, ce diplômé de Sciences Po Paris vise avant tout une carrière de sportif.
Entre-temps, il s'est installé en 1989 à Caen pour suivre son entraîneur et a fondé sa société de sponsoring sportif. Joël Bruneau a remporté plusieurs courses régionales dont la réputée "Alençon-Médavy".
Il est aussi engagé dans le mouvement associatif. Sa passion pour le sport l'a amené à exercer pendant de longues années des responsabilités au sein de la Ligue d'athlétisme de Basse-Normandie (dont il a été président puis trésorier).
Joël Bruneau a remporté la course Alençon-Médavy en 1988 / © France 3 Basse-Normandie (archives)
Joël Bruneau a remporté la course Alençon-Médavy en 1988 / © France 3 Basse-Normandie (archives)


En 1993, il devient assistant parlementaire du député Francis Saint Ellier (UDF).
Il sera directeur de campagne de René Garrec, l'ex député (UDF puis UMP), aujourd'hui sénateur, pour les régionales de 1998.
Il sera ensuite son directeur de cabinet à la présidence de la région Basse-Normandie puis directeur général des services de cette collectivité.

Portrait de Joël Bruneau, nouveau maire de Caen

Une revanche sur Philippe Duron

En 2004, le socialiste Philippe Duron arrive à la tête de la région. Joël Bruneau entre alors à la Caisse d'épargne de Normandie. Il y occupera plusieurs postes de cadre, dont celui de directeur des relations extérieures et institutionnelles, et celui de directeur du secteur public et social. 
Il quitte la banque en 2013 pour créer son propre cabinet de conseil en gestion publique. 

En 2008, cet ancien adhérent de l'UDF (Parti républicain) devient président du comité départemental de l'UMP du Calvados.
En 2010, il est élu conseiller régional de Basse-Normandie, et prend la présidence du groupe UMP à la Région. 

En 2012, Joël Bruneau est candidat malheureux aux législatives face à Philippe Duron (qui le bat avec 56,94% des voix).
Puis en 2013, cet homme estampillé "droite dure" par l'équipe Duron mais qui se dit plus proche d'un François Fillon que d'un Jean-François Copé, est choisi par les instances nationales de l'UMP pour se lancer dans la course aux municipales, au détriment de Brigitte Le Brethon, maire UMP de Caen de 2002 à 2008.

Le 23 mars 2014, Joël Bruneau sort vainqueur du premier tour du scrutin municipal à Caen avec 30,8% des voix, largement Philippe Duron (26,2%). 
Au second tour, après avoir réalisé la fusion avec la liste centriste de Sonia de la Provôté, il remporte la mairie de Caen avec plus de 57% des suffrages. 

Retour en images sur la soirée du vainqueur de Caen
La victoire de Joël Bruneau, sa soirée du dimanche 30 mars 2014

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus