Cet article date de plus de 7 ans

Mondeville se maintient en ligue féminine et dit au revoir à son président

Les filles de l'USOM ont sauvé mardi soir leur tête dans l'élite du basket féminin en battant Tarbes. L'émotion était d'autant plus vive que Daniel Dufour, président du club depuis 25 ans, quitte ses fonctions. 
Pour son dernier match à domicile, les filles de l'USOM ont fait un beau cadeau à leur président. Après 25 ans à la tête du club, Daniel Dufour quitte ses fonctions et part sur une victoire de Mondeville qui permet à l'équipe d'assurer son maintien en ligue féminine la saison prochaine. La rencontre n'a pas été une promenade de santé pour les Mondevillaises: Tarbes menait de dix points à l'amorce du dernier quart temps. Les Calvadosiennes ont opéré une remonté spectaculaires dans les dernières minutes pour finalement l'emporter 72-65.

Cette victoire, combinée à la défaite d'Arras contre Basket Landes (42-68) permet aux Bas-Normandes de se maintenir en ligue féminine à l'issue d'une saison que les observateurs auront pu juger difficile: seuelemnt 6 victoires pour 17 défaites. Un constat que ne partage pas l'entraîneur de l'équipe Romain L"Hermitte. "C'était tout sauf une saison galère, je ne veux pas entendre ces mots là parce que c'est faux. Elles ont travaillé toute l'année, elles n'ont jamais remis en cause le travail accompli. L'objetcif, c'était le maintien". Le successeur d'Hervé Coudray a du composer avec un effectif totalement remanié, plus jeune et moins expérimenté, dans un club en pleine mutation financière après la perte d'un sponsor important.

Reportage de Pierre-Marie Puaud et Carole Lefrançois
Intervenants:
- Touty Gandega, joueuse de Mondeville
- Romain L'Hermitte, entraîneur de Mondeville
- Daniel Dufour, président de Mondeville Basket

durée de la vidéo: 01 min 51
Mondeville se maintient en ligue féminine et dit au revoir à son président

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
uso mondeville basket-ball sport c sports