Rouen : La thèse de la rançon “irréaliste” selon l'ex-otage Pierre Torrès

L'ex-otage Pierre Torres au Club de la Presse de Haute-Normandie avec son frère jumeau, son père et sa mère / © Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie
L'ex-otage Pierre Torres au Club de la Presse de Haute-Normandie avec son frère jumeau, son père et sa mère / © Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie

Samedi après-midi, au moment où l’ex-otage Pierre Torrès donnait à Rouen sa première conférence de presse, le jeune reporter-photographe a estimé peu crédible l’information selon laquelle une rançon de 18 millions de dollars aurait été versée par la France. 

Par Jean-Luc Drouin

"Ca me paraît beaucoup !" a dit non sans une pointe d'humour, Pierre Torrès quand au Club de la presse de Rouen il a été interrogé sur l'information révélée par l'hebdomadaire allemand Focus. Selon le magazine, la France aurait versé 18 millions de dollars pour obtenir la libération des quatre journalistes otages français, parmi lesquels se trouvait Pierre Torrès. Information que le Ministère de la Défense a démenti à l'AFP.

VIDEO : La réaction de Pierre Torrès
26/04/2014_réaction de Pierre Torres_rançon


Pierre Torrès évoque sa captivité

Pierre Torrès  reporter-photographe indépendant est originaire de Roncherolles-sur-le-Vivier (Seine-Maritime). Il avait été enlevé en Syrie il y a une dizaine de mois avec trois confrères ; tous relâchés la semaine dernière : Didier François, Edouard Elias et Nicolas Hénin.
Le Club de la presse de Haute-Normandie s’était mobilisé pour obtenir la libération des otages. C’est la raison pour laquelle, la première conférence de presse du journaliste normand, qui jusqu’alors s’était peu exprimé, a été donnée à Rouen.

VIDEO : Le reportage de François Pesquet et Laurent Lagneau

##fr3r_https_disabled##
26/04/2014_conférence de presse Pierre Torres_jts








Sur le même sujet

Les + Lus