Léon Gautier, symbole du 6 juin en Normandie

Léaon Gautier et l'allemand Johannes Börner, lors de la cérémonie internationale de Ouistreham ce 6 juin 2014 / © IAN LANGSDON / POOL / AFP
Léaon Gautier et l'allemand Johannes Börner, lors de la cérémonie internationale de Ouistreham ce 6 juin 2014 / © IAN LANGSDON / POOL / AFP

Léon Gautier a débarqué avec ses frères d'armes du commando Kieffer le 6 juin 44 en Normandie. Son accolade avec l'allemand Johannes Börner est l'image la plus forte qui restera de la cérémonie internationale de Ouistreham.

Par CM

Léon Gautier, 93 ans, a même une application qui porte son nom, le "Soldat Léon". Cette célébrité, l'ancien soldat n'en a que faire. "Ça ne me fait rien du tout, mais je suis content de représenter mes copains." Ces copains, ce sont les hommes du commando Kieffer avec qui il a débarqué le 6 juin 1944, "les 177 valeureux qui ont permis à la France de libérer la France", selon les mots du président de la République ce vendredi à Ouistreham.
Accolade Léon Gautier, Johannes Börner, 6 juin 2014, Ouistreham

Intégrés au sein du 4th Special service brigade, les 177 Français du 1er bataillon de fusilliers marins de la France libre débarquent à Colleville vers 7 h 55 sous les ordres du commandant Philippe Kieffer et prennent la direction de Ouistreham. Un premier groupe doit s’emparer du casino de Riva-Bella. Le bâtiment a été fortifié par les Allemands et abrite une batterie. Après de rudes combats, les Français réussisent à s’emparer du site à 9 h 30, aidés par l’arrivée providentielle de chars amphibies. Un second groupe réussit, à l'issue de combats tout aussi âprement disputés, à prendre le contrôle du port de Ouistreham. c'est cette histoire que raconte, en réalité augmentée, l'application "Soldat Léon" à laquelle Léon Gautier a prêté son image.

Ce vendredi à Ouistreham, l'accolade entre l'ancien du commando Kieffer et l'Allemand Johannes Börner, ex-parachutiste de la 3e division d'élite de la Wehrmacht, a marqué le coeur et les esprits des spectateurs de la cérémonie internationale. Les deux  hommes, ennemis en 1944, sont devenus amis et symbolise la réconciliation franco-allemande.

Reportage de Pierre-Marie Puaud
Intervenants: - Léon Gautier, ancien du commando Kieffer et Stéphane Simonnet, historien, auteur des "177 Français du jour J"

Portrait de Léon Gautier, vétéran du commando Kieffer

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus