• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le débarquement en 10 questions : qui était le commando Kieffer ?

Au matin du 6 juin 1944, 177 soldats français du 1er bataillon de fusiliers marins commandos, débarquent  à Sword Beach. Sous le commandement du capitaine de corvette Philippe Kieffer, Ils forment le seul contingent français à débarquer en Normandie le jour J.

Par Erick Haas

Formation du Commando

Lorsque le général de Gaulle demande à Lord Mountbatten, chargé des opérations spéciales, la création d'un commando français de 400 hommes, les Britanniques sont intéressés par l'apport d'hommes connaissant le pays et la langue de leurs habitants. Philippe Kieffer alors Enseigne de vaisseau est désigné pour en prendre le commandement.
La formation a lieu avec les commandos britanniques, les fameux bérets verts dont le détachement français adoptera par la suite le couvre-chef. Dans leur centre d'entraînement, au château d'Achnacarry en Écosse, Philippe Kieffer et ses hommes seront les premiers étrangers à être formés aux méthodes extrêmement éprouvantes des commandos britanniques. Les nouveaux arrivants doivent ainsi parcourir 30 km à pied de la gare au château, puis passer devant des tombes fictives de soldats ... Soi-disant morts pendant l'entraînement.


Rôle du Commando Kieffer le jour J

Composé de 2 Troops de combat et d’une 1/2 Troop d’appui (K-Guns), soit au total 177 hommes, les fusiliers marins du commando Kieffer débarquent avec la 8 ème brigade de la 3 ème division d'infanterie britannique sur Sword Beach, à Colleville-Montgomery.
Malgré de lourdes pertes (10 tués et 34 bléssés au soir du 6 juin), ils s’emparent de l'ex-casino de Riva-Bella  à Ouistream avant de s’enfoncer dans les terres par Colleville et Saint-Aubin-d'Arquenay.

1964 - les commandos "Kieffer" témoignent
Le 20 ème anniversaire du débarquement est retransmis en Eurovision. Léon Zitrone interview des membres du commando Kieffer, les premiers français à avoir débarqué en Normandie le 6 juin 1944. (Document ©INA)

Dans l'après-midi, à hauteur du pont de Bénouville (Pegasus bridge), le commando Kieffer fait sa jonction avec les troupes aéroportées britanniques du 6th Airborne et en fin de journée, il atteint l'objectif qui lui avait été assigné : Amfreville et le-Plain.
A noter que le Capitaine Kieffer a été blessé par 2 fois ce jour-là (2 blessures à la cuisse et une au bras) .

Lire ici le rapport du Lt. de vaisseau Kieffer rédigé le 14 juin 1944. 



Et ensuite ...

Durant la campagne de Normandie, le commando Kieffer est resté en première ligne sur le secteur Le Plain - Amfreville puis a combattu jusqu’au 27 août 1944. Le Bataillon a été re-complété en Grande-Bretagne pour de futures missions et en novembre 1944, il est débarqué sur l’île de Walcheren en Hollande. Dans le cadre d’une opération combinée avec les commandos britanniques, avec pour objectif de dégager les accès du port d'Anvers, il s’empare de la ville de Flessingue.

1994: hommage aux commandos Kieffer à Ouistreham
Hommage de la nation aux premiers français qui ont débarqué sur le sol français en 1944.


Qui était Philippe Kieffer ?

 / © Le capitaine de frégate Philippe Kieffer est né en Haïti le 24 octobre 1899.
Après un diplôme de hautes études commerciales, il exerce la profession de banquier en Haîti puis aux États Unis. Mobilisé en 1939, il rejoint la France comme officier de réserve dans l'armée de terre puis dans la marine.
A l'appel du Général de Gaulle, il rejoint Londres le 19 juin 1940 puis les forces navales libres dés le jour de leur création, le 1er juillet 1940. Le sous-lieutenant Kieffer est alors "officier interprète et du chiffre de 3 ème classe", chargé des relations avec les britanniques. Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il prend ensuite (décembre 1941), la direction d'un commando exclusivement français intégré dans une unité anglaise, mais dont il assure lui-même le recrutement. Fort d'une vingtaine de volontaires au départ, le commando qui porte son nom est au final composé de 177 combattants. Ce seront les seuls français à débarquer avec les alliés, le 6 juin 44.

Les exploits du commando et plus particulièrement celui de son chef, sont retracés dans le film de Ken Annakin, Andrew Marton et Bernhard Wicki "Le jour le plus long", tourné en 1961. Philippe Kieffer était présent sur le tournage en tant que conseiller technique.
Itw P. Kieffer, lors du tournage du "jour le plus long"
En 1961, le chef du commando Kieffer, premiers français à débarquer en Normandie le 6 juin 44 est conseiller technique sur le tournage du film "Le jour le plus long".

Après la guerre, Philippe Kieffer quitte l'armée et entame une carrière politique. Il décède le 20 novembre 1962 à son domicile, à Cormeilles-en-Parisis.

 

Un autre régiment francophone a débarqué en Normandie le 6 juin 1944

Membre de la 2e division d’infanterie canadienne, le régiment de la Chaudière est entré en action le 6 juin 1944 lors du débarquement de Normandie. Commandé par le lieutenant-colonel Paul Mathieu, il a débarqué à Bernières-sur-Mer (Juno Beach) juste après The Queen's Own Rifles of Canada, surprenant la population locale qui ne s'attendait pas à rencontrer des troupes francophones parmi les forces alliées. Avec le commando Kieffer, il fut le seul régiment francophone à participer aux opérations du débarquement du 6 juin.
Par la suite, il a participé à la bataille de Caen, subissant de nombreuses pertes dans la lutte pour la prise de l'aérodrome de Carpiquet, le 4 Juillet 1944. (source : Wikipédia)

A lire aussi

Sur le même sujet

Le skipper havrais Charlie Dalin se prépare pour la Transat Jacques Vabre

Les + Lus