Une deuxième voiture à contre sens détectée au sud de Rouen, une journée après l'accident mortel de la Sud III

Lundi soir, un patrouilleur de l'autoroute a réussi à stopper une Clio sur l'A139 entre Les Essarts et le Zénith

© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie

Un drame évité

Il était 22h lundi soir (23 juin) quand un patrouilleur  a vu circuler devant lui une Renault Clio qui roulait à contre sens sur la voie du milieu de l'A139 entre Oissel et l'entrée de la Sud III .

Le patrouilleur a immédiatement prévenu la police et a réussi à faire stopper la Clio sur la bande d'arrêt d'urgence.  Dès l'arrêt de la voiture un passager a violemment frappé le conducteur  et a pris la fuite dans les bois. C'est donc un conducteur ensanglanté (avec une plaie à l'œil gauche) et nécessitant des soins que le patrouilleur a découvert en s'approchant de la Clio.

Avant que les Sapeurs-Pompiers ne le prennent en charge, les policiers  arrivés rapidement sur place ont contrôlé cet homme visiblement en état d'ivresse et pieds nus. Il s'agit d'un habitant de Caudebec lès ELBEUF (près de Rouen) âgé de 27 ans. Conduit au CHU de Rouen, il a refusé de se soumettre à un prélèvement sanguin.

Le réflexe du patrouilleur a très certainement permis d'éviter un drame comme celui de dimanche soir (22 juin) quelques centaines de mètres plus au nord, quand une Clio, roulant elle aussi à contre sens, a été à l'origine d'un accident mortel sur la Sud III . 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers