1er août 1914 - 2014 : les cloches de la région ont fait retentir le tocsin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée

Le tocsin a retenti un peu partout dans notre région ce vendredi 1er août à 16h. Cette initiative nationale visait à marquer le début de trois jours de commémorations du centenaire de l'entrée de la France dans la Première Guerre mondiale.

Le tocsin est une sonnerie de cloches utilisées pour alerter la population : incendie, invasion, guerre... C'est une pratique ancestrale datant du Moyen Âge. Il était utilisé comme un signal d’alerte jusque dans les années 1930 avant d’être remplacé par la sirène.



Il a retenti aujourd'hui pour commémorer l'ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Il avait alors sonné à 16h... glaçant toute la population. 



Au Havre ou à Rouen, les cloches ont donc retenti cet après-midi, en accord avec les autorités ecclésiastiques.



Sur la base du volontariat



Le gouvernement avait invité les maires des 36.000 communes de France à faire sonner le tocsin à 16H, comme ils le firent cent ans plus tôt à la même heure.



Un appel lancé sur la base du volontariat. Au Mans, le maire socialiste Jean-Claude Boulard, avait ainsi refusé de sonner le tocsin dans sa ville, invoquant "l'effroyable massacre" qu'engendra la guerre.



D'autres communes ont décidé de commémorer l'événement samedi, date anniversaire de la mobilisation effective, les hommes étant appelés le 1er août à rejoindre leurs unités dès le lendemain.



Le reportage à Rouen d'Ilioné Schultz et Cédric Lepoittevin (montage : Stéphanie Pierson), avec les interviews de :
  • Jacques Tanguy, historien
  • Philippe Maheut, vicaire général du diocèse de Rouen

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité