• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 :Pour les commerçants, le village des Jeux Equestres Mondiaux ne fait pas recette

Le propriétaire de ce restaurant a dû débourser 45 000 euros pour louer cet emplacement de 300m2 sur le village des jeux.
Le propriétaire de ce restaurant a dû débourser 45 000 euros pour louer cet emplacement de 300m2 sur le village des jeux.

Ouvert depuis bientôt une semaine, le village des jeux enregistre une fréquentation plus faible qu'escomptée. Les commerçants, qui ont chèrement payé leurs emplacements, font grise mine.

Par CM

L'anecdote est révélatrice. A l'ouverture du village des Jeux équestres mondiaux, un restaurant affichait sur sa carte un menu à 30 euros. Quelques jours plus tard, le même menu est désormais proposé à 20 euros. Si les économistes craignent une déflation sur la zone euro, la baisse des prix est bien réelle sur le site du Parc des Expositions, une baisse qui reflète une certaine détresse chez les commerçants. Les comptes ne sont pas bons.

Depuis le début des JEM, on recense en moyenne 10 000 visiteurs chaque jours dans les allées du village. Pour les commerçants, il en faudrait à présent tripler cette fréquentation pour pouvoir rentrer dans leurs frais. "On est à 20% de nos objectifs", estime Haïdar El Attar, restaurateur. Ce dernier a dû débourser 45 000 euros pour louer un emplacement de 300 m2 durant les deux semaines..

Les commerçants licencient

A cette somme s'ajoutent 15 000 euros pour la structure abritant son établissement, 15 000 euros pour le matériel, sans compter l'eau, l'électricité et bien évidemment le personnel. Un personnel qui, le premier, fait les frais du manque de recette. Haïdar El attar a dû licencier 8 de ses 22 employés. Et il n'est pas le seul.

Antoine Ménard est spécialisé dans la restauration sur ce type d'événement. Il a notamment travaillé sur le Vendée Globe. Sur le village des jeux, il gère une douzaine de points de restauration. Au début des Jeux équestres mondiaux, il employait 120 personnes. Il a dû en licencier 25. "Ce n'est pas agréable d'être dans une mécanique de réduction de coût, on préférerait être dans une mécanique d'absorption de chiffre d'affaire supplémentaire", explique ce jeune chef d'entreprise.

La colère commence à monter parmi les commerçants. L'organisation des Jeux équestres invoque les mauvaises conditions météo depuis le début de la semaine et se montre optimiste en s'appuyant sur les prévisions des jours à venir. Mais elle a tout de même fait un geste ce jeudi en direction des commerçants: l'accès au village est désormais gratuit jusqu'à 14 heures. Cette mesure est tout de même limitée à 3000 places. Ce quota quotidien épuisé , les visiteurs doivent débourser 5 euros ou disposer d'un billet pour une compétition. D'autres événements font le choix de la gratuité, comme le Vendée Globe dont le village a accueilli 4 fois plus de monde cette année.

Reportage d'Alexandra Huctin et Jean-Michel Guillaud
Intervenants:
- Antoine Ménard, restaurateur
- Haïdar El Attar, restaurateur
- Paul-Vincent Marchand, directeur logistique des Jeux équestres mondiaux

Pour les commerçants, le village des jeux ne fait pas recette
 

Sur le même sujet

Gilets jaunes le manque à gagner des commerçants à Tourville la Rivièr

Les + Lus