• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

JEM 2014 : le hollandais Dubbeldam emporte sans trembler la finale à quatre du concours de CSO

Joeren Dubbeldam, médaille d'or du concours de saut d'obstacles, JEM 2014, 7 septembre 2014 / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MAXPPP
Joeren Dubbeldam, médaille d'or du concours de saut d'obstacles, JEM 2014, 7 septembre 2014 / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MAXPPP

Le cavalier Hollandais Joeren Dubbeldam a remporté dimanche 7 septembre la finale à quatre du Concours de Saut d'obstacles des Jeux Equestres Mondiaux 2014, devant le français Patrice Delaveau. Il a réalisé un sans faute. 

Par Equipe Web France 3 Basse-Normandie

Le suspense aura été intense ce dimanche 7 septembre au stade d'Ornano de Caen, dans le Calvados, lors de cette finale à quatre du Concours de saut d'obstacles. Le cavalier en orange Joeren Dubbeldam a réalisé la performance parfaite : quatre passages sans faute, sans dépassement de temps, ce qui lui vaut un score vierge de zéro points dans cette finale. 
Patrice Delaveau, le français, réalise lui aussi quatre passage sans faute mais concède un point de pénalité pour 43 centièmes de dépassement lors du troisième passage. Il sera médaille d'argent. 

Retour chronologique et en images sur cette finale particulière

16h45

Le podium individuel du Concours de saut d'obstacles des JEM est donc le suivant :

     - 1er : Joeren Dubbeldam (Hollande) : 0 points    
     - 2nd : Patrice Delaveau (France) : 1 point        
     - 3e : Beezie Madden (USA) : 12 points   
     - 4e : Rölf-Goran Bengtsson (Suède) : 14 points

Le Podium du CSO des JEM2014

Analyse finale de notre consultant CSO, Y. Quevert :
Un podium somme toute logique au vu des parcours de la semaine. "
Dès la Chasse, et hormis la performance inattendue du teen-ager irlandais Bertam Allen, ces 4 cavaliers ont marqué de leur empreinte les différentes phases de qualification. Des pilotes solides... Des styles très différents. Et puis au final, en individuel, on retrouve exactement le même podium que par équipe. Si nous allons écouter l'hymne néerlandais pour la seconde fois cette semaine dans le stade d'Ornano, la France et les USA décrochent argent et bronze."

Hier soir le tierce de tête était tout autre. "Mais si Patrice Delaveau n'a pas grand chose à se reprocher, ce type d'exercice démontre que J. Dubbeldam était le plus à même de s'adapter à chaque monture. Ce n'est donc pas un hasard qu'il soit sacré champion ce soir". Conclut Y. Quevert

Quatrième passage :
Cette quatrième et dernière manche va déterminer l'ordre du podium.
Dernière à passer, Beezie Madden fait tomber une barre, mais conserve sa troisième place.
Rolf-Goran Bengtsson est passé sans faire de faute, mais il était déjà plus ou moins "condamné" à la quatrième place, au pied du podium !
Joeren Dubbeldam est parti en second. et n'a pas tremblé. Le hollandais est CHAMPION DU MONDE ! .... Pour 43 centièmes, le point de pénalité infligé au français.

CSO : 4 ème passage de Joeren Dubbeldam


Patrice Delaveau est le premier à s'élancer. Il réalise un sans faute et sans pénalité de temps. La médaille d'argent est assurée, mais L'or se joue au parcours du concurrent suivant. C'est le néerlandais qui a la pression... Pour 1 point de dépassement de temps, la première place peut lui échapper."Patrice Delaveau repensera longtemps à ses quelques secondes de temps dépassé. Il perd l'or pour un point de pénalité" susurre Y.Quevert. Et cela avec un hollandais royal sur les 4 parcours, mais qui oubliera d'aller saluer son cheval en sortant de la piste. Comme quoi le CSO est bien un sport individuel et la notion de couple ... parfois surfaite.

CSO : 4 ème passage de patrice Delaveau


16h15 : 

Troisième passage 
Rolf-Goran Bengtsson :
 C'en est fini de ses chances de médailles. Il cumule 14 points à l'issue des 4 tours.
Joeren Dubbeldam est passé à son tour et réalise également un sans faute (le troisième pour Cortès, le cheval de l'américaine.Il prend la tête du concours devant Patrice Delaveau
Parti en seconde position, Patrice Delaveau réalise un nouveau "sans faute", mais il écope d'un point de pénalité pour dépassement du temps.

 




 

JEM 2014 : Le troisième passage de Patrice Delaveau lors de la finale à 4


Pour la 3ème fois le troisième obstacle du triple tombe. Beezie Madden reste dans le temps. "Elle fait sauter les chevaux sans pression. Ce qui va bien avec Zénith . Mais de nature il semble parfois se laisser aller". commente Yann Quebert.

15h50 :

2eme passage 'avec un autre cheval que le sien)
Joeren Dubbeldam  réalise également un "sans faute". 
Orient Express, qui a beaucoup de sang, paraît tout petit sous la selle du néerlandais.
"Ce cheval à tellement de force...
Jeroen Dubbeldam fait très bien sauter le cheval français. Galop régulier, sauts fluides".

JEM 2014 : Le second passage de Jeroen Dubbeldam lors de la finale à 4


Patrice Delaveau. Il effectue un tour en apparence facile avec Cortes . Un sans faute " ! On sent néanmoins que le cheval est quelque peu troublé du changement de cavalier".

Le deuxièpe passage de Patrice Delaveau en finale à 4 du CSO sur le cheval américain


Grosse capacité à s'adapter de Beezie Madden sur Casall qui signe un 4 points. Un parcours assez mal payé.
6 points pour le suédois Rolf-Goran Bengtsson qui fait 4 points en sortie de triple, erreur au même endroit qu'avec son cheval et 2 points  de découverte  (temps supérieur à 64"). "Pas assez de galop dans la courbe, et oblige de repousser avant le premier du triple... Conséquence, le cheval est trop court sur le 3ème obstacle". C'est mal parti pour lui

15h30 :

1er passage : ​(sur son cheval)
Patrice Delaveau réalise à son tour un sans faute. Les 4 cavaliers vont maintenant changer de monture. On attend de savoir comment le sort va décider de l'ordre de passage des chevaux.

CSO finale à quatre, le premier passage de Patrice Delaveau avec son cheval Orient Express

15h24 :

L'américaine Beezie Maddeen sur Cortez C s'est élancée à son tour sur le parcours. Résultat zéro faute !

Le passage de Beezie Madden avec son cheval lors de la finale à 4


15h20 :

Passage du second concurrent, le suédois Rölf-Goran Bengtsson. Il touche une barre sur les 8 obstacles du parcours.


15h15 :

Le hollandais Joeren Dubbeldam commence. Il réalise un "sans faute" avec son propre cheval.

JEM 2014 : le passage de Jeroen Dubbeldam avec son cheval


15h05 :

Le tracé de cette finale à quatre est long de 400 mètres, le règlement l'impose. La Vitesse requise est moins rapide que les autres manches :375 m/mn au lieu de 400.... Le temps demandé est de 64''. Au 1er tour,, chacun monte son cheval
"Le trace est beaucoup plus aéré que lors des jours précédents. Dans les côtes. En largeur et en hauteur. On a baissé d'un cran, et techniquement il n'y a aucun piège. Même les soubassements des obstacles sont supposés être moins apeurants " Continue Yann Quebert.

Le parcours : le numéro 1 est un Droit 1,47 (évoquant les peintres de Normandie). Puis un Oxer de 1,50 au carré. Après 5 foulées courtes un vertical de la FEI d'1m,50. À la suite d'une boucle à main droite, un gros oxer du  château des Normandie. Suit une courbe à droite, le triple : 1,50 pour le premier, une foulée, un droit d'1,50 et une foulée pour sortir par un droit d'1.55m... Puis le pont de Normandie blanc, très creux, 1,50 de haut, de large et 1,60 de large. On passe par le mont Saint Michel, le vertical, un droit gris avec des barres roses (une couleur que les chevaux distinguent mal) 1,55m. Enfin au bout de la ligne droite, un gros oxer 1,50 et 1,60 de large.

15h00:

Il n'y a pas eu de tirage au sort pour déterminer l'ordre de passage des cavaliers. ce sera dans l'ordre inverse du classement de la 3e manche d'hier.
Dans l'ordre :Jeoren Dubbeldam le hollandais, Rölf-Goran Bengtsson le suédois , Beezie Madden (USA) et Patrice Delaveau (France)

14h45 :

Aujourd'hui, la piste du stade d'Ornano a été divisée en 4 parties. L'une pour la compétition elle-même avec les 8 obstacles. Une autre pour la prise en main des chevaux des autres cavaliers - Une troisième pour la détente et une dernière pour l'attente.

 / © F-M.L
/ © F-M.L

14h40:

Patrice Delaveau sort de sa reconnaissance.

 / © f6m;l
/ © f6m;l

14h30 : 

Durant la reconnaissance, le stade se remplit régulièrement. A chaque passage près d'un obstacle, Patrice Delaveau se fait acclamer.

 / © F-M.L
/ © F-M.L

14h00 :

Voici donc les quatre cavaliers de l'ultime épreuve du CSO (de gauche à droite) : Patrice Delaveau (France), Joeren Dubbeldam (Pays-Bas), Beezie Madden (USA) et Rolf-Goran Bengtsson (Suède)
 / © Equidia
/ © Equidia

La finale tournante se disputera sur 8 obstacles, mais sans rivière ni bidet. Les résultats des précédentes manches ne sont pas pris en compte, les 4 cavaliers  repartent à égalité. Après avoir monté leur propre cheval et un tirage au sort, ils disposeront chaque fois de 3 minutes et de 2 obstacles d'essai pour s'adapter à leur nouveau compagnon d'(in)fortune.

Une formule qui ne fait pas que des heureux et qui le font savoir sur les réseaux sociaux.






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus