Pierre Torres l'ex-otage normand se dit trahi par l'antiterrorisme

Originaire de Roncherolles sur le Vivier (Seine-Maritime), Pierre Torres, journaliste, anciens otage en Syrie, a rédigé une tribune dans le quotidien Le Monde, où il estime avoir commis une erreur en collaborant après sa libération avec les services de l'antiterrorisme. 

Le photo-reporter Pierre Torres, ancien otage en Syrie, publie une virulente tribune dans Le Monde.

Il estime avoir été trahi par les services secrets et par l'antiterrorisme. Services qui après sa libération, l'ont interrogé pendant deux jours sur ses conditions de détention et sur Medhi Nemmouche, ce franco-algériens auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles. Le terroriste était l'un de ses geôliers.

Mais, selon Pierre Torres, cette information devait secrète. 
Dans sa tribune, il affirme que la fuite sur l'identité de Medhi Nemmouche a été orchestrée par les services de l'antiterrorisme. Ce que dément, le ministère de l'Intérieur.

VIDEO : Béatrice Rabelle a pu joindre Pierre Torres au téléphone








L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité