• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'épandage de boues industrielles près du Havre inquiète de nombreux maires ruraux

© France 3 Le Havre-Baie de Seine
© France 3 Le Havre-Baie de Seine

Produites par la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher, ces boues sont le résultat d'opérations de déminéralisation de l'eau servant à produire de la vapeur

Par Richard Plumet

Un engrais gratuit

12 000 tonnes : c'est la quantité de "boues de décarbonatation" qui est actuellement stockée à la raffinerie Total située près du Havre. Cette boue, qui n'est pas un résidu de produit pétrolier, est le résultat de la déminéralisation (par l'ajout de chaux) de l'eau de la rivière locale.

Présentant un fort taux de carbonate de calcium, cette "boue" peut faire usage d'engrais agricole. Ayant obtenu une autorisation d'épandage dans 56 communes de la région havraise, la raffinerie s'apprête à recueillir les avis d'une enquête publique.
Mais, inquiets, de nombreux maires de communes rurales de la Pointe de Caux dénoncent un "manque d'information".

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine d'Emmanuelle Darcel David Frotté et   Danilo Commodi
##fr3r_https_disabled##
20/09/2014_des maires inquiets par l'épandage boues de Total

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus