Cet article date de plus de 8 ans

Comment alerter la population en cas d’accident chimique ? l’exemple innovant de Gonfreville près du Havre

Après la fuite de gaz de l’usine Lubrizol de Rouen,  l’information des habitants  en cas d’alerte  dans une usine Seveso se pose. A Gonfreville-l’Orcher, un système d’alerte sophistiqué est mis en place depuis 3 ans

Informer : un devoir

L’affaire de la fuite de gaz malodorant de l’usine Lubrizol de Rouen est encore dans toutes les têtes. C’est maintenant  c’est la question de l’information de la population en cas d’accident industriel qui est posée, car beaucoup d’habitants de Haute-Normandie ont été choqués par ce qui a ressemblé à une absence  quasi-totale de communication…   Et si un nouvel incident  -plus grave- se reproduisait  dans une usine chimique, comment être alerté ? 
A cette question le préfet de Seine-Maritime va sans doute répondre dans les prochaines semaines en  réunissant le Conseil départemental des risques sanitaires et technologiques (CODERST), le 12 février prochain, puis le comité local d'information et de concertation (CLIC) pour "présenter les conséquences à tirer de l’ événement Lubrizol , en toute transparence, et en débattre avec les collectivités, les associations, et les riverains.. "
En attendant, c’est dans la région havraise,,à Gonfreville-l’Orcher, dans une commune entourée de 16 sites Seveso qu’existe un système d’alerte en temps réel des habitants. Baptisé AlertBox, ce  dispositif novateur et instantané  d’alerte et d’information sur les risques majeurs est un exemple envié et étudié par d'autres villes et même les Chinois. Avec 2200 foyers équipés la municipalité a voulu assumer son devoir d’informer. Un système rassurant  qui permet d’alerter, de donner des conseils et des consignes.

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine
de David Frotté et Hervé Guiraudou
durée de la vidéo: 01 min 31
07/02/2013_alerte box à Gonfreville

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lubrizol baie de seine