Deux mois de sursis pour la maternité de Cricquebeuf

Cinq ans après son inauguration, la maternité de la Côte Fleurie va-t-elle être privée d'accouchement ? Un comité extraordinaire de surveillance de l'hôpital de Criqueboeuf s'est réunit ce jeudi matin. L'Agence régionale de Santé a décidé de reporter sa décision de deux mois.

Par CM

L'annonce avait fait l'effet d'une bombe le 23 septembre dernier auprès du personnel. Après cinq ans d'existence, la maternité de l'hôpital de la Côte Fleurie à Cricquebeuf allait devoir arrêter les accouchements. Après un audit réalisé cet été, l'Agence Régionale de Santé (ARS) aurait décidé de supprimer cette activité à partir du 12 octobre prochain.

Un comité extraordinaire de surveillance de l'hôpital de Criqueboeuf avait lieu ce jeudi matin. L'ARS a annoncé que les accouchements étaient maintenus jusqu'au 30 novembre, date à laquelle elle prendra sa décision finale quant au maintien ou non de l'activité.

La maternité de l'hôpital de la Côte fleurie à Criqueboeuf a donc deux mois pour faire ses preuves.

Le reportage de Thierry Cléon et Jean Michel Guillaud
Intervenants:
Dominique Le Sauvage, maire de Gonneville-sur-Mer
Michel Lamarre, président du conseil de surveillance - Hôpital de la Côte Fleurie
Christine Jean, déléguée du personnel UNSA, Service maternité Hôpital de la Côte Fleurie
Sursis pour la maternité de la Côte Fleurie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus