• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Mort du batteur Jacques Thollot, figure du free jazz

© Youtube
© Youtube

Le batteur de jazz Jacques Thollot, une des figures du free jazz en France, est mort jeudi chez lui à Mainneville (Eure) à l'âge de 67 ans, a-t-on appris auprès de son label musical, Nato.

Par MR/AFP

Le musicien a succombé à une crise cardiaque.
"La planète jazz est en deuil d'un batteur mythique. Figure du free jazz en France, musicien différent, rompu aux expériences musicales les plus étonnantes, il était resté l'enfant prodige qui, à dix ans, jouait de la batterie à l'enterrement de Sidney Bechet", a déclaré la ministre de la Culture Fleur Pellerin dans un communiqué.

Né le 9 octobre 1946, Jacques Thollot a fait des remplacements dans des clubs de jazz dès ses plus jeunes années, adoubé par le batteur américain Kenny Clarke. Il a à peine plus de dix ans quand on le voit accompagner plusieurs légendes du jazz.

Après cet apprentissage dans les années 1960 qui l'emmène de plus en plus vers le free jazz, il a enregistré plusieurs disques en tant que leader dans les années 1970 et 1980. Cet adepte d'un jazz tourmenté et osant mêler différents styles, a notamment joué avec François Jeanneau, Siegried Kessler, "J.F." Jenny-Clark ou Jean-Paul Céléa.
Moins présent dans la deuxième partie des années 1980, il revient en pleine lumière en 1996 avec son  inquième album en leader, "Tenga Niña", salué par la critique.

Il venait de remonter un groupe il y a quelques années avec lequel il avait fait quelques nouveaux enregistrements. "Il avait encore beaucoup de musique à dire", a déclaré à l'AFP Jean Rochard, producteur du label Nato pour lequel avait enregistré Jacques Thollot.

Jacques Thollot - Cinq Hops

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Band of brothers à Utah beac: itw de Eion Bailey

Les + Lus