Cet article date de plus de 6 ans

Un million d'euros de travaux aux frais du CHU, 6000 euros d'amende pour l'ancien directeur

Joël Martinez avait fait rénover son logement de fonction aux frais du CHU de Caen quand il en était le directeur. Ces travaux avaient coûté 966 115 euros. Selon le Parisien, il pourrait se voir infliger une amende de 6000 euros.
Joël Martinez, ancien directeur du CHU de Caen
Joël Martinez, ancien directeur du CHU de Caen © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Jean-Pierre Beuve
En mars 2009, Joël Martinez avait démissionné de son poste de directeur du CHU de Caen. Un départ précipité pour tenter d'échapper au scandale autour de son logement de fonction. 284 000 euros pour la rénovation des huisseries, 161 000 euros pour ma serrurerie ou encore 14 000 euros pour la cusine équipé, le patron de l'hôpital public avait fait faire des travaux pour plus de 966 000 euros. Et c'est le CHU qui avait réglé la facture, un CHU déjà endetté et confronté au problème de l'amiante. Cette coûteuse rénovation (plus de deux fois la valeur de la maison selon certains experts) avait entraîné un rapport de l'IGAS, l'inspection générale des affaires sociales.

Joël Martinez avait été par la suite révoqué et mis en examen pour abus de confiance. Cinq ans plus tard, l'ancien directeur du CHU de Caen n'en a pas fini avec la justice. Le 12 septembre dernier, il a été auditionné, avec son directeur adjoint de l'époque et la directrice des infrastructures et du patrimoine du CHU, par la Cour de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF). Rattachée à la Cour des Comptes, cette juridiction est chargée de réprimer les infractions commises en matière de finances publiques, des infractions sanctionnées par des amendes. 

A l'issue de cette audition, il a été requis une amende de 5000 euros à l'encontre de Joël Martinez. Si ce montant apparaît relativement faible au regard de la somme déboursée pour les travaux de rénovation, il figure toute de même parmi les sanctions les plus sévères infligées par la CDBF. Depuis 2009, sur 27 arret sur le fond, elle n'a infligé que 3 amendes supérieures ou égales à 5000 euros. Selon le Parisien, l'amende pourrait même être plus élevée. Nos confrères évoque la somme de 6000 euros. La décision doit être rendue publique le 6 octobre prochain.

Les explications de Erwan De Miniac

durée de la vidéo: 01 min 14
Un millions d'euros de travaux aux frais du CHU, 6000 euros pour l'ex-directeur



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice chu de caen santé