Cet article date de plus de 7 ans

Agression d'enfants par un chien au Havre : 2 personnes en garde à vue

Deux personnes sont actuellement entendues par les policiers du Havre. Il s'agit du maître de l'American Staff, habitant le quartier où les enfants ont été agressés. La deuxième personne est le propriétaire du chien, habitant Gennevilliers (Hauts-de-Seine).
Le maître de l'American Staff qui a attaqué quatre enfants, ce dimanche (5 octobre) au Havre a été placé en garde à vue lundi après-midi. Son père, sa soeur et la compagne de son père ont également été entendues par la police et libérés ce mardi (7 octobre).

Le chien était pucé, son propriétaire légal d'après la puce a été localisé et arrêté en région parisienne à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Mardi (7 octobre),  il était en route pour Le Havre où il doit être entendu par les policiers en charge de l'enquête. Il encourt jusqu'à 7 ans d'emprisonnement. Considéré comme complice, le maître du chien risque la même peine.

Trois des quatre enfants attaqués dimanche sont désormais sortis de l'hôpital. La fillette mordue à 27 reprises est toujours hospitalisée. Elle a du recevoir près de 80 points de suture. Son visage est indemne et aucune artère n’a été sectionnée, mais elle est grièvement blessée à un biceps et à un mollet.

Le chien devrait être euthanasié dans les prochains jours.  Il n'était pas incrit au LOF (Livre des Origines Français), le registre  où sont répertoriées les origines des chiens français de race. Ne connaissant pas sa lignée, il est enregistré comme un chien de catégorie 1 et donc interdit en France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police