Plus de 9000 contrefaçons incinérées par les douanes à Colombelles ce mardi

Près de 2300 kilos d'objets contrefaits ont été incinérés ce mardi à Colombelles par les douanes
Près de 2300 kilos d'objets contrefaits ont été incinérés ce mardi à Colombelles par les douanes

Opération à grand spectacle dans 17 villes de France ce mardi: les douanes ont procédé à la destruction d'objets de contrefaçons saisis ces derniers mois. En Basse-Normandie, ce type de marchandise est surtout intercepté autour de Caen.

Par CM

Ce n'est qu'une partie des cinq tonnes saisies cette années par les douanes de Basse-Normandie. Vêtements, jouets, maroquinerie et montres de marque, parfums, au total c'est près de 2300 kilos de marchandise qui sont partis en fumée ce mardi à Colombelles. Le point commun de ces 9100 objets jetés au feu: ils ont tous des contrefaçons.

Ce "barbecue" spectaculaire était organisé dans 17 villes en France, à l'occasion de la seconde journée nationale de destruction des contrefaçons, une journée pour mettre en lumière le travail des douanes françaises. Depusi le début de l'année, 7,6 millions d'articles de contrefaçon ont été saisis, un chiffre en nette augmentation puisqu'il dépasse celui de toute l'année 2013.  

En Basse-Normandie, les saisies ont augmenté de 20% cette année. Ces marchandises sont essentiellement interceptées et écoulées dans les environs de la capitale régionale. "Des saisies sur le marché de Caen ou en approvisionnement du marché de Caen, ça c'est tout ce qui est parfum, maroquinerie, montres, et ensuite de plus grosses quantités issues de magasins de l'agglomération caennaise", détaille François Brivet, directeur régional des douanes de Basse-Normandie.

Plusieurs types de contrefaçons existent: le détournement de marque, le détournement d'une image sans autorisation du propriétaire mais aussi des produits ne respectant pas les normes en vigueur en matière de santé et présentant des dangers pour les consommateurs (parfum dangereux pour la peau, plastique de jouets de mauvaise qualité). Les produits saisis sont détruits. Les commerçants pris en flagrant délit risquent de lourdes amendes et des peines de prison. 


Reportage de Jérôme Raguenau et Jean-Michel Guillaud
Intervenant:
- François Brivet, directeur régional des douanes de Basse-Normandie

Plus de 9000 contrefaçons incinérées par les douanes à Colombelles ce mardi

 

Sur le même sujet

Les + Lus