Une nouvelle commande de trois patrouilleurs pour les Constructions Mécaniques de Normandie à Cherbourg

La maquette du patrouilleur des CMN : la Combattante FS56 / © CMN
La maquette du patrouilleur des CMN : la Combattante FS56 / © CMN

Les CMN de Cherbourg vont livrer trois patrouilleurs (bateaux militaires) au Liban. Le montant du contrat, 240 millions d'euros, sera supérieur à celui signé avec le Mozambique en 2013, a annoncé le PDG des CMN. 

Par LQ

Cette nouvelle commande pour les chantiers navals cherbourgeois s'inscrit dans le cadre du contrat cadre signé ce mardi entre la France et l'Arabie Saoudite à Ryad.
Il s'agit d'un important contrat d'armement, d'un montant total de 2,4 milliards d'euros, qui porte sur des missiles, des hélicoptères, des véhicules ou des patrouilleurs.
Ces armements sont destinés au Liban, un pays menacé par la poussée jihadiste, mais c'est l'Arabie Saoudite qui va les financer.

Lancement de la production des patrouilleurs prévue début 2015 

A partir de ce contrat cadre, une série de contrats seront signés avec différentes entreprises françaises, dont les CMN. 
La commande des patrouilleurs aux CMN représente 10% du montant de ce contrat global, soit 240 millions d'euros.  
Les trois patrouilleurs seront entièrement fabriqués à Cherbourg, sur le modèle de la Combattante FS56.
La production devrait démarrer début 2015, précise Pierre Balmer, PDG des CMN.  

En 2013, les CMN avaient signé un gros contrat avec le Mozambique, pour des bateaux de pêche et des patrouilleurs, pour un montant d'environ 200 millions d'euros. 
Les patrouilleurs qui seront fabriqués pour le Liban sont des modèles plus sophistiqués. 

Les explications de Franck Besnier

Une nouvelle commande pour les CMN


A lire aussi

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus