Un habitant de l'Eure parmi les bourreaux de l'otage américain ?

Un jeune originaire de Bosc-Roger en Roumois dans la vidéo d'EI ? "Très forte probabilité" selon le ministre de l'Intérieur. VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Sophie Bechir et Emmanuelle Partouche

##fr3r_https_disabled##

Converti à l'islam

Un jeune de Normandie aurait été reconnu sur les images du dernier massacre commis par les terroristes de Syrie. Selon le quotidien régional Paris-Normandie, un jeune homme âgé de 23 ans originaire de l'Eure serait l'un des bourreaux de l'otage américain Peter Kassig.

En attendant une confirmation officielle du ministère de l'Intérieur et des services de renseignements français, c'est la surprise dans la  petite commune de Bosc-Roger en Roumois (Eure) où habitait le jeune Maxime…

VIDEO France Télévisions : l'émotion de René, un voisin de Maxime : "Cela parait impossible"
##fr3r_https_disabled##


Forte probabilité

En fin de matinée de ce lundi, le ministre de l'Intérieur a déclaré qu'il existait 

une très forte probabilité qu'un ressortissant français ait pu participer directement" à la décapitation de prisonniers syriens montrée dans une vidéo du groupe Etat islamique [et qu'il ] pourrait s'agir de Maxime Hauchard, né en 1992 originaire d'une localité du département de l'Eure et parti en Syrie en août 2013 après un séjour en Mauritanie en 2012"


M. Cazeneuve a également appelé les jeunes Français à "ouvrir les yeux" sur la "barbarie" de l'EI.
VIDEO : la déclaration de Bernard Cazeneuve,  ministre de l'intérieur,  qui évoque qu'une "forte présomption existe qu'il s'agisse de Maxime Hauchard"
##fr3r_https_disabled##


Etonnés mais pas surpris

Ce lundi matin, la maison des parents de Maxime est fermée. Des voisins confient ne pas être surpris de la présence du jeune eurois sur les vidéos en provenance de Syrie puisque cela fait longtemps qu'ils avaient constaté la "radicalisation"  progressive de Maxime : barbe, tenue vestimentaire et comportement. Mais quant aux actes de barbarie, tous expriment leur étonnement et leur incompréhension...
Photo : la maison où habitait le jeune Maxime


VIDEO : le reportage France 2 de ce lundi matin (17 novembre 2014) à 8h00
##fr3r_https_disabled##