Matchs de foot truqués: JF Fortin, président du Stade Malherbe, en garde à vue

Plusieurs interpellations ont eu lieu ce mardi matin dans le monde du football professionnel. Plusieurs rencontres de ligue 2 auraient été truquées la saison dernière. Jean-François Fortin, président du club caennais est en garde à vue.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) ont procédé à plusieurs perquisitions et interpellations ce mardi matin dans le milieu du football professionnel. L'enquête concerne une série de matchs truqués en ligue 2. Au coeur de l'affaire, le club du Nîmes Olympique, au bord de la relégation en National  la saison dernière. L'équipe du Gard n'a assuré son maintien qu'en toute fin de championnat. Le président du club, Jean-Marc Conrad, a été interpellé et placé en garde à vue.

Tout comme Jean-François Fortin, président du stade Malherbe de Caen. Le club bas-normand a disputé l'avant-dernier match de la saison face à Nîmes. La rencontre s'était soldée sur un score nul, 1 partout, un score arrangeant les affaires des deux clubs: l'un montait en ligue 1, le second évitait la relégation. Selon nos confrères de Liberté, Pilou Mokkedel, le responsable de la sécurité du club bas-normand, serait également en garde à vue.

Selon nos informations, les enquêteurs disposeraient d'informations solides comme des écoutes téléphoniques. Des perquisition se sont déroulées cemardi matin au siège su Stade Malherbe pendant que les joueurs étaient à l'entraînement. Patrice Garande n'a pas assisté à la séance. Avec Xavier Gravelaine, directeur sportif du club, il serait actuellement entendu comme témoin par les policiers.

Reportage de Florent Turpin et Charles Bézard



D'autres clubs français se retrouvent dans la tourmente. Des perquisitions ont également été menées à Dijon ou angers pour des matchs disputés face à Nîmes.