Cet article date de plus de 6 ans

Dieppe : du fumier pour l'hivernage de la mécanique du vieux pont tournant

Datant du 19e siècle, le pont Colbert est l'un des derniers ouvrages tournants hydrauliques d'Europe

Les mêmes gestes depuis 1889 !

Il est si vieux qu'il est menacé et que se pose régulièrement la question de le remplacer par un ouvrage moderne, neuf, automatisé et plus rapide. Pourtant le pont tournant métallique de Dieppe, le pont Colbert, qui a survécu à deux guerres, fonctionne encore parfaitement.
Depuis sa mise en service en 1889 il n'a connu que 7 pannes !
Certes, la mécanique imaginée à la fin du 19e siècle  (un système hydraulique à pistons à eau), a un point faible : l'hiver et le froid. Alors chaque fin d'automne c'est le même rituel : on déverse du fumier de cheval sur les mécanismes du monstre d'acier …

Et pendant que débute le ballet nocturne des brouettes odorantes, on en profite pour resserrer les boulons et pour réparer les trottoirs afin de passer l'hiver sans soucis, jusqu'au mois de mars et le retour des doux et beaux jours et le nettoyage de printemps des vieux vérins. 

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie de Grégory Archiapati et Jérôme Bègue avec l'interview de :
22/11/2014_pont colbert_entretien_dieppe

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine insolite