Le Centre d'art contemporain de Basse-Normandie annonce sa fermeture

Créé en 1990 à Hérouville-Saint-Clair, le Wharf, le centre d'art contemporain de Basse-Normandie, va fermer après 25 ans d'existence. Cette décision a été prise par la DRAC et la Région.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le courrier envoyé ce samedi par Gilles Forest et Florence Dubus, respectivement directeur et assistante de direction du Wharf, fait office d'avis de décès. Ils y annoncent officiellement la fermeture du Centre d'art contemporain de Basse-Normandie. Celui-ci, hébergé dans les locaux de la Comédie de Caen à Hérouville-Saint-Clair, a vu le jour en 1990.

"Cet espace de création, de rencontre et de partage était jusqu’alors le seul équipement de cette nature en Basse et Haute-Normandie", signalent les deux auteurs de la lettre. "Il permettait, outre ses actions de médiation et de rencontre des publics, à des artistes et des collectifs d’artistes de trouver les moyens de pérenniser leur production, de conforter leur statut professionnel indépendamment des institutions".

Les deux responsables du Centre d'art contemporain de Basse-Normandie expliquent que le budget de cette structure "a été réduit de 26% ces six dernières années, jusqu’à l’annonce par la DRAC et la Région Basse-Normandie de fermer le Centre d’Art et de licencier le personnel". Ils quitteront tous deux leurs fonctions à la fin de l'année et l'association gérant le Wharf sera dissoute "au cours du premier trimestre 2015".

Reportage de Maxence Regnault et Gildas Marie
Intervenant:
- Gilles Forest, directeur du Wharf