EXCLUSIF Thierry Lepaon déclare: "Je ne serai pas le rat qui quitte le navire"

Travaux de rénovation, primes de départ, démission: le secrétaire général de la CGT, au coeur de la tourmente depuis plusieurs semaines, s'exprime publiquement pour la première fois. Un entretien à découvrir ce jeudi à 19 heures dans votre édition régionale.

Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a répondu ce jeudi aux question de Franck Besnier
Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a répondu ce jeudi aux question de Franck Besnier
Depuis près de deux mois, le patron de la CGT est au coeur d'une tempête médiatique. "La période que je vis est une période difficile", confesse Thierry Lepaon. Mais le secrétaire général semble bien résolu à défendre son honneur. "Il y a toujours trois mots qui ont guidé mon activité militante, ces trois mots je les garde au plus profond de mon coeur: honnêteté, loyauté, transparence". Pour la première fois, il s'exprime publiquement. Il a accepté de répondre aux questions de Franck Besnier, journaliste de la rédaction de France 3 Basse-Normandie, lors d'un entretien réalisé ce jeudi matin dans son bureau.


"Une campagne partie de l'intérieur"


Ce bureau est justement au coeur de l'un des scandales qui le touchent. "Le secrétaire général de la CGT n'est pas consulté sur les travaux qui sont faits dans son bureau, c'est l'administration qui règle ces questions-là", se défend-il. Thierry Lepaon dénonce "une campagne partie de l'intérieur (...) ces documents ont été dérobés en interne, ils ont été remis à la presse pour faire mal au secrétaire général de la CGT et sans doute à la CGT elle-même".

Alors que plusieurs fédérations réclament sa démission, Thierry Lepaon affirme qu'il ne sera pas "le rat qui quitte le navire". 

 

Un entretien exclusif à découvrir dans votre édition régionale ce jeudi soir à 19 heures et en intégralité sur notre site internet

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter