• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : le SDF qui avait enterré le corps d’une femme dans une forêt retourne en prison

Le SDF qui avait enterré le corps d’une femme de Grand-Quevilly dans un forêt près de Rouen en novembre 2014 va retourner en prison.

Par Mathilde Riou

La cour d’appel de Rouen en décidé du placement en détention provisoire du SDF, âgé de 55 ans, qui a reconnu avoir enterré le corps d’une femme de 65 ans de Grand-Quevilly, dans la forêt de Roumare près de Rouen.


Rappel des faits
Le (7 décembre), alors qu’il se rend, avenue des Provinces, à  Grand Quevilly, au domicile de sa mère, le fils de la victime découvre la présence d’un inconnu au domicile de sa mère.

Un signalement pour disparition inquiétante, depuis le 11 novembre.

Alertée, la Police se rend donc au domicile de la disparue. Ils y sont accueillis par un homme, âgé de 55 ans, sans domicile fixe mais vivant habituellement sur Amfreville-la-Mivoie.

Une version à vérifier
Interrogé sur les raisons de sa présence : il affirme aux policiers qu’il a découvert il y a 3 semaines l’habitante de l’appartement âgée de 65 ans, sans vie, sur les bords de Seine, à Amfreville la Mivoie.
Toujours selon les dires de cet homme, il aurait alors transporté le corps de la personne décédée dans le coffre du véhicule de celle-ci et l’aurait enterré en forêt de Val de la Haye, près de Rouen.

L'homme avait été remis en liberté le 15 décembre


Placé en détention provisoire, l’homme avait été ensuite remis en liberté sous contrôle judiciaire le 15 décembre sur décision du juge des libertés et de la détention. Le procureur de la République avait fait appel de cette décision. La cour d’appel a suivi l’avis du procureur et a décidé ce vendredi (26 décembre) de replacer cet homme en détention provisoire le temps de l'instruction.

A lire aussi

Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus