Les deux hébergements d'urgence Colette Yver et le gymnase Graindor ferment leurs portes, le DAL s'inquiète

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clé Arouche

Les températures remontent. Résultat, la préfecture de Seine-Maritime ferme les deux établissements d'hébergement d'urgence pour les sans-abris de Rouen : le gymnase Graindor et le foyer Colette Yver. L'association Droit au logement s'inquiète et se mobilise

Une vingtaine de membres du DAL, Droit au logement, et du Collectif 76 des salariés du secteur social et médico-social était mobilisé ce lundi soir devant le foyer d'hébergement d'urgence Colette Yver. 

Ils s'insurgent contre la fermeture des deux foyers d'hébergement d'urgence rouennais, à la suite de la remontée des températures ces derniers jours. Pour eux, la préfecture ne doit plus gérer cette politique en fonction du thermomètre. 

Ecoutez la réaction de Bernard Lecouvreur, porte-parole du DAL Rouen

durée de la vidéo: 00 min 24
Réaction DAL à la fermeture des foyers d'hébergement d'urgence