Capitale de la Normandie: pour le maire de Rouen, "il n'y a pas de débat"

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM
© Richard PLUMET / France 3 Haute-Normandie

Lors de ses voeux à la presse le 15 janvier dernier, Yvon Robert, le maire de Rouen, a estimé qu'il était "évident" que la ville qu'il dirige serait la capitale de la Normandie réunifiée.

Alors que la réunification de la Normandie approche, la grande métropole rouennaise semble vouloir manger tout cru le petit poucet Caennais. Elle ne cache pas en tout cas ses intentions quant au rôle qu'elle compte jouer dans la future région. Nous vous en parlions ici voila quelques jours: le slogan "Rouen, la capitale normande" figure sur chaque page du site internet de la ville et sur la carte de voeux 2015, la municipalité vantait son "R de capitale". Le maire, Yvon Robert, a enfoncé le clou le 15 janvier dernier lors de ses voeux à la presse, comme l'ont noté nos confrères de Normandie-Actu.

Parmi les sujets évoqués, les finances de la ville, l'emploi, la démographie mais aussi la réunification de la Normandie. A cette occasion, il a livré son point de vue sur la question de la capitale, une question qui n'a officielment toujours pas été tranchée et qui n' pas besoin de l'être, selon lui, puisqu'elle relève de l'évidence: "il n’y a pas de débat, pas de match. La capitale est Rouen, c’est évident. C’est l’agglomération la plus importante de la région. C’est comme si on lançait un match entre Lyon et Grenoble".

Ces propos ne sont pas passés inaperçus auprès de son homologue caennais qui lui a répondu sur Twitter.



Pas sûr que le maire de Rouen l'ait entendu. son compte Twitter est inactif depuis la fin de la dernière campagne des municipales.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.