Perche : Renaud Lavillenie passe 6 m à Rouen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou
© Stéphane Gaillard

Le Français Renaud Lavillenie, recordman du monde du saut à la perche (6,16 m), a franchi samedi soir à Rouen 6,00 m, améliorant sa meilleure performance mondiale de la saison, après avoir franchi 5,92 m la semaine dernière à Reno (Nevada).

Le champion olympique de la discipline à Londres en août 2012 a franchi la barre à 6 mètres à son troisième essai, avec une marge assez large.

Six mètres, c'est quand même quelque chose ! Je suis très content de refaire six mètres ici. C'est le début de la saison, la troisième compétition et c'est déjà très haut. C'est de très bon augure", a déclaré le perchiste sur France 3 Haute-Normandie, à l'issue de son concours.

 
Lavillenie a tenté par la suite une barre à 6,10 m, avec une perche qu'il a eu du mal à plier sur sa première tentative, avant d'engager le saut sur ses deuxième et troisième tentatives, sans plus de réussite.
"Je voulais vraiment tenter quelque chose qui était à ma portée. Le dernier essai à 6,10, il est quand même intéressant!", s'est satisfait Lavillenie, qui a reconnu avoir laissé un peu d'énergie sur ses trois sauts à six mètres.
C'est la première fois qu'il passe cette barre symbolique des six mètres depuis son record du monde, établi en février 2014 à Donetsk (Ukraine), sur les terres du légendaire Sergueï Bubka.
Dans sa carrière, Lavillenie totalise désormais huit franchissements de barres à six mètres et plus.

VIDEO : le résumé du Perche Elite Tour 2015 par Philippe Goudé

Perche Elite Tour : Renaud Lavillenie passe 6 m à Rouen


L'année dernière à Rouen, le Clermontois avait passé 6,04 m, record de France à l'époque, avant de tenter de s'attaquer à l'ancien record du monde de Bubka (6,15 m).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.