Des anciens salariés d’Atlas-Fly se battent pour avoir droit aux allocations chômage

Plusieurs anciens salariés des magasins de meubles Atlas ou Fly attendent désespérément depuis le mois de décembre 2014 leur attestation employeur.

Ces deux anciennes salariées du groupe Mobilier européen (enseignes Fly, Atlas et Crozatier), attendent depuis décembre 2014 leur attestation employeur qui pourrait ouvrir leurs droits aux allocations chômage. Au total, 14 anciens employés de ces enseignes sont dans cette attente.

VIDEO : le reportage de Raphael Deh et Félix Bollez