Bulletins de vote et tenue vestimentaire, Philippe Bas en voit de toutes les couleurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM

Le candidat UMP du canton de Villedieu-les-Poêles a enfreint les règles du code électoral avec ses bulltins de vote bicolore. La gauche compte déposer un recours. Philippe Bas s'est déjà fait "épingler" avant le premier tour pour une question vestimentaire.

L'affaire avait été éclaté peu avant l'annonce des résultats. Les bulletins de Philippe Bas, candidat à la présidence du département, étaient illégaux. En cause, un petit bandeau orange sur un logo. Une couleur qui n'est pas en soi illégale sauf si elle est associée à une autre. La réglementation relative à l'impression des bulletins de vote stipule en effet qu' "ils doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc".

Très vite, durant la soirée du premier tour, circulaient les rumeurs d'un éventuel recours déposé par ses adversaires politiques. Et le sénateur UMP de la Manche de dénoncer "une chicane de mauvais perdant". Ce recours, les candidats de gauche, éliminés de la course au siège de conseiller départemental, confirment aujourd'hui qu'ils comptent bien le déposer. Pour Emile Constant, du Front de gauche, il s'agit "d'être en parfaite symbiose avec les électeurs qui ont voté pour nous", des électeurs qui, selon lui, se seraient émus de cette entorse au code électoral.

Le Font National, qui s'est qualifié pour le second tour, assure la gauche de son soutien dans cette démarche mais a choisi de ne pas s'y associer. "On préfère se concentrer sur l'entre-deux tours", explique Catherine Durand, candidate du parti de Marine Le Pen. Fort de sa confortable avance (47,79% au premier tour), Philippe Bas semble plutôt serein, estimant que ses bulletins "ne comportaient rien qui soit de nature à tromper les électeurs". 

Dimanche prochain, de nouveaux bulletins, cette fois-ci conformes, seront mis à disposition des électeurs du canton. Une bonne affaire pour l'imprimeur pour qui la campagne de Philippe Bas aura été plutôt profitable. Car le candidat UMP a déjà dû refaire, avant le premier tour, son affiche. Sur la première version, le prétendant à la succession de Jean-François Le Grand, était vêtu de bleu, de rouge et de vert. Or à l'impression, cette dernière couleur a viré au blanc, rhabillant ainsi le candidat aux couleurs du drapeau français. La commission de propagande a retoqué l'affiche.

Reportage de Stéphanie Vinot et Jean-Michel Guillaud
Intervenants:
- Emile Constant, candidat divers gauche au 1er tour
- Martine Danjou, candidate Front de gauche au 1er tour
- Jacky Ledormeur et Catherine Durand, candidats du Front national

durée de la vidéo: 01 min 54
Bulletins de vote de Philippe Bas: la gauche va déposer un recours