Gaillon se souvient de la présence des Belges dans la cité

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Pendant la Première Guerre Mondiale, le château de Gaillon, dans l'Eure, a hébergé un centre d'instruction d'officiers et de sous-officiers belges. La bâtisse, qui garde encore des traces de cette histoire, accueille aussi une exposition souvenir. 

Par Didier Meunier

Gaillon : centre de formation des officiers belges en 1914 

100 ans après la Première Guerre Mondiale, le château de Gaillon conserve les traces d’un passé parfois oublié. En 1914, alors que la Belgique était occupée à 90% par les Allemands, la ville de Gaillon a accueilli un centre d’instruction d’officiers et sous officiers belges. Plus de 2000 militaires belges y ont été formés.

La visite d'un ministre Belge 

Une exposition présentée au public ce week-end (samedi 25 et dimanche 26 avril) retrace cet épisode de l’histoire du château. Elle évoque aussi les liens entre la France et la Belgique. Des photographies, des dessins mais aussi des lettres y sont présentées. 
Dimanche, le ministre Belge de la Défense et l’ambassadeur de Belgique en France seront présents lors d’une journée de commémoration.

VIDEO : le reportage de Sophie Béchir et Jean Marc Pitte avec les interviews de :
  • France Poulain, conservatrice du château
  • Marc Preyat et Christine Poulin, Echevin de la culture et Bourgmestre de Walcourt
Le chateau de Gaillon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus