Vladimir Vinchon champion de France en grade III

Publié le Mis à jour le
Écrit par FML

Beau week-end de compétition pour Vladimir Vinchon. Cavalier en paradressage, il est devenu Champion de France en grade III avec Tarentino Fleuri ENE-HN.

En se réveillant lundi matin Vladimir VInchon, que suivons depuis plus d’un an, est un cavalier heureux. Avec Tarentino Fleuri ENE-HN, le cheval dont il est co-propriétaire avec le cadre Noir, il est devenu champion de France de sa catégorie (grade III-paradressage) à Jardy (Hauts-de-Seine) dimanche soir après une fin de semaine forte en émotion.


Progrès depuis le début de la saison

« Le travail est efficace. Le cheval se comporte beaucoup mieux. » L’objectif avoué et poursuivi est clair : se qualifier pour les Jeux para-olympiques de Rio l’année prochaine. Pour y parvenir Vladimir n’a pas chômé ces derniers mois. Depuis qu'ils ont fait connaissance en janvier, il ont ensemble enchaîné le travail de fond et la saison de concours. « La première épreuve internationale début avril à Deauville ne s'est pas très bien déroulée. » Mais le capital confiance n'est pas entamé. A juste titre. « L’étape d'après c'est Waregem en Belgique et les progrès sont au rendez-vous.»  Et ce week-end du 29-30 et 31 mai, notre couple mayennais se retrouve au Haras de Jardy en région parisienne. « La marge de progression est encore grande, c'est évident. Nous avons déjà modifié notre façon de le monter pour aller à sa rencontre. Etre moins dans la contrainte. Le laisser davantage s'exprimer. »



Un gros entraînement personnel

Vladimir n'a pas non plus ménagé ses efforts. « J’ai continué et développé la préparation physique.Je me suis astreint à un régime alimentaire. J’ai perdu du poids. Près de 10 kg, pour être plus affûté. Plus efficace. »

Un week-end avec une évolution constante

Vendredi la reprise se déroule sous les meilleurs signes. Une première journée qu’il qualifie lui-même de « bonne » puisqu’il obtient une deuxième place avec une note de 69.349%.
Le cap des 70% est franchi le lendemain sur la carrière des Hauts-de-Seine. Vladimir et Tino décrochent la première place avec une superbe note de 70.747%.

72,250 à la Reprise Libre en Musique pour terminer le week-end »

Dans le déroulé d’une compétition de ce niveau en dressage, le troisième jour est réservé à la Reprise Libre en Musique. Les figures y sont imposées mais l’ordre est libre et l’accompagnement musical rend cette dernière épreuve plus spectaculaire. Elle porte chance à Vlad : « je la remporte avec 72, 250 % et c'est la 1ère place. Le titre au bout. Mais là encore nous avons une grande marge. Le tracé n'est pas encore optimal. »


Garder la tête froide

Dimanche Vladimir est satisfait de l'évolution depuis janvier. Mais la conquête du titre lui apporte un motif de satisfaction supplémentaire. Il passe en tête, devant son rival et ami José Letartre, (à 2 points en retrait sur les deux dernières épreuves). Pour autant Vladimir Vinchon est lucide. « Il faut se méfier. Au championnat de France se sont des juges de valides qui peuvent être amenés à avoir un jugement faussé par une approche compationnelle. Nous verrons les 19, 20 et 21 juin lors du prochain international qui se déroule à Mulhouse.»
« C'est un vrai bon cheval, dit il avec un bonheur discret dans la voix. On peut vraiment faire de belles choses ensemble. Il faut avancer doucement. Avec patience. Pas question de vouloir presser le mouvement, rattraper le temps »  conclut-il.