• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

2018, année mitigée pour l'économie normande

Retour sur 5 moments marquants pour notre région / © France 3 Normandie
Retour sur 5 moments marquants pour notre région / © France 3 Normandie

2018, année de reprise économique pour certains secteurs...année pleine d'amertume pour d'autres. Retour les moments qui ont marqué l'économie de notre région ces 12 derniers mois.

Par ADV

Embauches...

Située entre Caen et la Manche, l'usine Renault Trucks de Blainville sur Orne est un site destiné à l'assemblage de poids lourd. Elle appartient au groupe Volvo et est le plus gros employeur privé du Calvados.
Le 9 janvier 2018, le site annonçait par communiqué le recrutement de 100 opérateurs en CDI et 400 intérimaires sur les 18 mois à venir. L'activité commerciale de l'usine est en hausse depuis quelques années en raison notamment d'une forte demande de véhicules de moyen tonnage (10 à 26 tonnes). 
Le site de Sandouville, près du Havre envisage également des recrutements, 60 personnes d'ici la mi-mars 2019.
 

...et licenciements

Tromperie et sentiment d'abandon...voilà les sentiments ressentis par les salariés de la société Heller Joustra. L'usine de production de jouets et de maquettes située depuis 1963 à Trun près d'Argentan dans l'Orne, a été racheté par le groupe Maped il y a deux ans. Les salariés avaient beaucoup misés sur ce rachat. La production sera finalement délocalisée en Chine et 22 des 25 salariés vont être licenciés.
 

Rupture de contrat

En 2017, le groupe coopératif normand Les Maîtres Laitiers du Cotentin signe un contrat de 11 ans avec le géant chinois Synutra. Dans le cadre de ce contrat, le groupe avait investi 114 millions d’euros dans une usine ouverte en juin 2017 à Méautis dans la Manche. Un contrat de 11 ans portant sur la production de 690 millions de briquettes de 20 cl de lait infantile par an.
Le 1er août 2018, la coopérative normande suspend la production de briquette de lait en raison d'une demande du groupe chinois. Synutra voulait obliger MLC a modifier la recette et les ingrédients et intervenir sur la chaîne de fabrication. L'usine employait une centaine de personnes, qui a été redéployée sur d'autres sites.
 

Beaucoup de touristes

Fréquentation record de notre côte normande pour cet été 2018 ! Températures estivales, soleil et une belle saison qui s'est prolongée jusqu'au mois de septembre...tout était réunis pour que les touristes viennent visiter notre belle région. Selon l'INSEE, le département de l'Orne enregistre la plus importante hausse de touristes : +7,8% par rapport à 2017. Les hôtels ont enregistrés une augmentation de 3,8% et les campings +9,3%. La moitié des touristes qui ont fréquenté notre littoral en 2018 étaient Britanniques ou Hollandais.
​​​​​​​

La monnaie Normande

Le RolloN est né au printemps 2018. Cette monnaie locale normande est 100% numérique et sécurisée lancée par la région Normandie et l'Association de la Monnaie Normande Citoyenne (AMNC). La monnaie tire son nom du duc, chef viking à l’origine du duché de Normandie. La monnaie n'a pas pour vocation à remplacer l'euro,10 RolloN = 10 €. Elle a pour but de renforcer les liens entre les commerçants, les habitants , les associations, les collectivités et les entreprises de tout le territoire normand. 220 commerçants et artisans normands ont rejoint le RolloN cette année. 


L'économie normande en 2018, en images ici !
 
L'économie normande en 2018
Les moments marquants pour l'économie normande cette année




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus