Les agriculteurs de Normandie sont enfin à Paris

Publié le Mis à jour le

Après un convoi de près de deux jours, les agriculteurs de Basse-Normandie s'approchent de la place de la Nation ce jeudi 3 septembre.

Ils sont partis mardi soir en direction de Paris rejoindre le convoi national. Au total, selon la préfecture, ce sont 1 365 tracteurs, 49 bus et 50 véhicules légers qui ont fait le déplacement. Ils seraient 1 733 selon la FNSEA.

À la vitesse de 35 km/h, le convoi de tracteur qui progresse sur l'A13 est pratiquement arrivé sur la place de la Nation, à 11 heures, ce jeudi. Ils y rencontreront le Premier ministre Manuel Valls pour faire entendre leurs revendications. S'ils ne sont pas entendus, les mécontents pensent rester également vendredi.

Un mouvement très soutenu:

Le mouvement des agriculteurs bénéficie de beaucoup de soutien de la population. Un exemple avec ce commentaire de la page Facebook de France3 Basse-Normandie:

Des bouchons mais pas trop

Concernant la circulation, la situation est loin d'être catastrophique. Bison Futé relève peu de bouchons, un cumul de 55 kilomètres était enregistré en Île de France à 8h15, ce qui reste peu important pour cet horaire. Tout le monde semble s'être organisé et la plupart du temps, les tracteurs n'occupent qu'une voie, laissant les automobilistes les dépasser sur la seconde. Le trafic est donc ralentit mais pas arrêté. 

L'ambiance est détendue. Certains s'amusent même de la situation:


32 plaintes et 2 millions d'euros de dégâts

Dans le Calvados, la justice fait les comptes. Nos confrères du Ouest France rapportent que depuis le début des manifestations agricoles, de nombreuses infractions ont été relevées: menace envers un agent de police, entrave de la voie publique, dégradations, tentatives d'extorsion dans les supermarchés..., au total, 32 plaintes ont été déposées.

La hauteur des préjudices est estimée à 2 millions d'euros même si l'évaluation est toujours en cours.

Reportage d'Hélène Jacques et Emilien David
Intervenants:
- Arnaud Bouillon, entrepreneur agricole à Saint-Lô (50)
- Mickaël Desmars, producteur laitier à St-Georges-de-la-Rivière (50)
- François-Xavier Hupin, producteur légumier à Démouville (14)

 

durée de la vidéo: 01 min 30
Les agriculteurs bas-normands sont arrivés à Deauville

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité