Manifestation des agriculteurs cet été: des dégâts (pour l'instant) estimés à 2 millions d'euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM

Alors que les agriculteurs manifestent ce jeudi à Paris à l'appel de la FNSEA, à Caen la justice instruit les infractions commises cet été lors des manifestations.

Si l'action menée devant la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et ses 600 000 euros de dégâts occasionnés a symbolisé une certaine dérive de la colère du monde agricole (au point d'ailleurs d'entraîner l'explosion de la direction de la FDSEA), la facture des dégâts engendrés par les manifestations de cet été est loin de se réduire à cette somme. Selon nos confrères de Ouest-France, le parquet a recensé, en plus, 1,4 millions d'euros de préjudice. Pour l'instant car cette estimation est loin d'être définitive. Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs. 

En dehors des dégradations, d'autres infractions font l'objet d'une instruction. La procureure de la République de Caen, Carole Etienne, évoque auprès de  nos confrères: "Deux tentatives d’extorsion envers des supermarchés, notamment le Monoprix de Caen. Une menace de crime et d’outrage envers une policière". Une trentaine de plaintes aurait été déposée.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité