• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Attentats du 13 novembre : un hommage national rendu aux 130 morts dont six Normands

Cédric Mauduit, Mathieu Hoche, Thomas Duperron, Germain Ferrey, Guillaume Le Dramp et antoine Mary ont perdu la vie dans les attentats du 13 novembre 2015
Cédric Mauduit, Mathieu Hoche, Thomas Duperron, Germain Ferrey, Guillaume Le Dramp et antoine Mary ont perdu la vie dans les attentats du 13 novembre 2015

Trois ans après les attaques terroristes perpétrés dans la capitale, un hommage national a de nouveau été rendu ce mardi 13 novembre aux victimes de ces attentats. Parmi elles figuraient six Normands.

Par F3Normandie et AFP

Le parcours commémoratif a suivi ce mardi martin l'itinéraire sanguinaire suivi trois ans plus tôt par les terroristes. L'hommage a ainsi débuté au Stade de France où trois premiers jihadistes s'étaient fait exploser, tuant une personne et faisant des dizaines de blessés. Puis s'est poursuivi aux abords des terrasses des bars et restaurants parisiens visées par les fusillades, où 39 personnes ont trouvé la mort: le Carillon et le Petit Cambodge, la Bonne Bière, le Comptoir Voltaire et la Belle équipe. Avant de s'achever devant la salle du Bataclan, la salle de concerts du XIe arrondissement emblématique de cette sanglante soirée.

Avant un dépôt de gerbes, les noms des "90 vies fauchées en ces lieux" ont été égrenés devant les nombreux membres du gouvernement (Philippe, Castaner, Belloubet, Griveaux...), policiers, secouristes, victimes, proches de victimes et plusieurs centaines d'anonymes rassemblés dans un silence pesant. Parmi ces "vies fauchées", celles de cinq Normands: Germain Férey, Mathieu Hoche, Cédric Mauduit, Antoine Mary et Thomas Duperron.
 
Hommage national trois ans après les attentats du 13 novembre


Six Normands ont perdu la vie dans les attentats du 13 novembre 2015

Guillaume Le Dramp avait 33 ans. Originaire de Cherbourg, il buvait un verre en terrasse le soir du vendredi 13 novembre 2015, rue de Charonne au bar " La Belle équipe", quand il a été pris sous le feu des armes de guerre.

Germain Férey , 36 ans, a été tué au  Bataclan lors du concert des Eagles of Death metal. Il avait fait ses études à Cherbourg. Il était père d'une petite fille. Il résidait près de Bayeux, à Vienne-en-Bessin. Il recevra ce mardi soir à titre posthume la "médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme".
 

Mathieu Hoche se trouvait également au concert des Eagles of Death Metal. Notre confrère, cameraman pour France 24, était originaire de la Manche: il avait grandi à Siouville-Hague. Il a perdu la vie à l'âge de 37 ans et avait une petite fille de six ans. 

Cédric Mauduit,  41 ans, était  père de deux jeunes enfants. Originaire de Rouxeville, il avait fait sa scolarité au  lycée Le Verrier à Saint-Lô. Ancien président de l'association musicale saint-loise Ecrans soniques, il était le Directeur de la Modernisation du Département du Calvados. Il assistait lui aussi au tragique concert du Bataclan ce 13 novembre 2015.

Tout comme Antoine Mary, un développeur informatique de 34 ans originaire de Caen, et Thomas Duperron, âgé de 30 ans et originaire d'Alençon. Il avait succombé à ses blessures à l'hôpital Clamart. Le jeune homme était responsable de communication d'une salle de concert parisienne, la Maroquinerie
 

 

Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus